La marque Motorola pourrait lever le voile sur un smartphone pliable estampillé Razr dès le mois de février 2019, rapporte le très sérieux Wall Street Journal. À ses côtés, une grille tarifaire exorbitante, mais peu étonnante.

Que Motorola prépare discrètement un smartphone pliable, ce n’est plus vraiment un secret. En février 2018, la marque de Lenovo se faisait prendre la main dans le sac en déposant un brevet de téléphone flexible. En filigrane, une bataille entre les grands constructeurs du secteur se dessinait déjà. Un second brevet du groupe mis au jour en août 2018 nous rassurait alors dans cette idée.

À l’époque, le terminal en question avait été enregistré sous la gamme Razr, portable à clapet ayant fait les beaux jours de la firme au cours des années 2000. Autant d’éléments aujourd’hui confirmés par le réputé Wall Street Journal, lequel affirme qu’un smartphone pliable estampillé Razr devrait voir le jour dès le mois de février 2019, selon des sources proches du dossier. Et ça, c’est une surprise.

1500 dollars, s’il vous plaît

Si Samsung et Huawei devraient présenter officiellement leur produit avant et pendant le MWC, respectivement, Motorola n’était pas vraiment attendu au tournant. Et pourtant. L’ancienne division de Google devrait même commercialiser son appareil au prix onéreux de 1500 dollars : une grille tarifaire loin d’être étonnante, au regard des efforts techniques employés et des composants internes sélectionnés par les équipes d’ingénieurs. Seul le marché américain serait visé, grâce, notamment, à un accord avec l’entreprise Verizon Communications. Février, le mois des smartphones pliables ? Ça en a tout l’air.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Rappelons aussi que le premier smartphone officiellement présenté reste le FlexPai de Royole que nous avons pu prendre en main au CES 2019.

À lire sur FrAndroid : Prise en main du smartphone pliable Royole FlexPai : intéressant, mais pas intéressé