Smartphone pliable de Motorola : il aurait deux écrans, et une interface logicielle inédite pour l’un d’eux

 

XDA-Developers détiendrait des informations sur le fonctionnement logiciel du smartphone pliable de Motorola. Ce dernier pourrait d’ailleurs se désolidariser d’Android. Du moins en partie.

Un rendu d’artiste du smartphone pliable de Motorola, pour illustration

Depuis l’apparition des premières rumeurs selon lesquelles Motorola travaillerait sur un smartphone pliable, rien ou presque n’est venu démentir ces spéculations. En août 2018, un brevet nous mettait la puce à l’oreille. En janvier 2019, le très réputé Wall Street Journal relançait activement le dossier, avant que Dan Dery, l’un des responsables de la marque, ne confirme définitivement les intentions de l’entreprise au Mobile World Congress (MWC) 2019.

L’intéressé n’a pas voulu s’épancher davantage, nous laissant sans réponse quant à la résurrection de la série Razr, pressentie pour revenir sur le devant de la scène par l’intermédiaire d’un téléphone flexible. Mais le site spécialisé XDA-Developers apporte de nouveaux éléments d’information : selon le média, le smartphone pliable de Motorola sera bel et bien estampillé Razr.

Smartphone pliable : Hello Moto

Surtout, le site américain affirme avoir pris connaissance du fonctionnement logiciel du produit en question, dont le design est basé sur un brevet déposé fin 2018 auprès de la WIPO (Organisation mondiale de la propriété intellectuelle). Il ne serait pas ici question d’un smartphone qui se déplie pour laisser place à une tablette, mais à un appareil mobile qui se plie pour devenir un produit technologique miniature facile à transporter.

Dans l’idée, le terminal flexible de Motorola se doterait de deux écrans : lorsqu’il est déplié, le grand écran flexible apparaîtrait; une fois plié, un petit écran situé sur la face arrière de la partie supérieure serait accessible. Et c’est justement de ce fameux écran « avant » dont il est question. Puisque Motorola lui réserverait un logiciel maison, aux dépens du système d’exploitation Android.

À titre d’exemple, et toujours d’après XDA-Developers, seule une poignée d’applications fonctionnerait dessus, à l’image de Moto Display, Moto Actions et Moto Camera. D’autres fonctionnalités viendraient étoffer l’expérience utilisateur, comme la possibilité de scroller le fil d’actualité des notifications d’application ou de consulter l’une des six icônes de réglage rapide intégrées à l’interface.

La prise de selfie facilitée

Afficher un fond d’écran différent de l’interface principale serait également envisageable. Outre les usages dédiés à cet écran extérieur, l’utilisateur serait aussi en mesure de taper une seule fois sur la dalle centrale pour prendre une photo. Glisser son doigt vers le haut lui permettrait de zoomer facilement. Un moyen de faciliter la prise d’un selfie. Enfin, et seulement si l’utilisateur active ce mode, Google Assistant fonctionnerait même lorsque l’appareil mobile se trouve plié.

Motorola n’a évidemment confirmé aucune de ses informations. Il faudra donc patienter quelque temps avant que la firme d’outre-Atlantique ne vienne présenter, ou pas, un fonctionnement logiciel similaire.

Les derniers articles

  • Quelles sont les meilleures liseuses en 2019 ?

    Guides d'achat

    Quelles sont les meilleures liseuses en 2019 ?

    14 décembre 201914/12/2019 • 15:00