Nintendo 64 sur Nintendo Switch : lag, bugs, textures manquantes, jouabilité problématique – les premiers abonnés bouillonnent

 

Les premiers jeux Nintendo 64 sont disponibles pour les abonnés au Nintendo Switch Online + Pack additionnel. Malheureusement, l'émulation proposée par Nintendo n'est pas au niveau des attentes.

Nintendo 64 sur Nintendo Switch : lag, bugs, textures manquantes, jouabilité problématique – les premiers abonnés bouillonnent

Un premier catalogue de jeux Nintendo 64 sont désormais très officiellement jouables sur Nintendo Switch si vous êtes abonnés au Nintendo Switch Online + Pack additionnel. Bien entendu, il ne s’agit pas de remettre la cartouche de l’époque dans sa Nintendo Switch, mais plutôt de télécharger des ROM des jeux d’époque avec un émulateur proposé par Nintendo. Malheureusement, l’expérience ne semble pas au niveau du tarif élevé demandé par Nintendo.

Pour rappel, le nouvel abonnement est proposé par Nintendo à 39,99 euros par an pour la formule individuelle, ou 69,99 euros pour la formule familiale.

Les nombreux problèmes des joueurs

Les premiers abonnés ont en effet pris le chemin du web pour exposer plusieurs problèmes avec l’émulateur proposé par Nintendo 64 qui donne l’impression d’être face à une bêta, plutôt que face à un produit commercialisé.

Premier problème, la disposition des touches choisies par Nintendo pour émuler la manette de la N64 sur les joycons. Ainsi, sur Mario 64, la flèche C bas est associée à la touche X de la Switch, une touche pourtant située vers le haut. Les touches A et B sont correctement associées aux touches A et B de la manette Switch, mais cela représente l’inverse de ce qui était présent sur Nintendo 64. Concernant la manette, plusieurs jeux affichent une erreur concernant le manque de Controller Pak branché à la manette. Il s’agit d’un accessoire ajoutant une carte mémoire à la manette de la Nintendo 64 dont Nintendo n’a pas intégré les fonctions à l’émulateur.

Plus problématiques sont les différents problèmes de performances rencontrés avec l’émulateur. Plusieurs internautes se plaignent ainsi de problèmes d’input lag, c’est-à-dire de latence entre l’action et la réalisation à l’écran. Il y a également des témoignages de problèmes de latence à l’audio, entre une action comme choisir son personnage à l’écran sur Mario Kart et le son de sélection.

The input lag in OoT on #NintendoSwitchOnline is even worse than SM64 it feels like. Just look at this #NintendoSwitch pic.twitter.com/4yyt605aFd

— Toufool (@Toufool) October 26, 2021

Plusieurs jeux rencontreraient aussi des problèmes de performances comme Star Fox 64 ou Yoshi’s Island mêlé à d’autres problèmes d’input lag. Le jeu Mario Kart 64 aurait des problèmes d’affichage de certaines textures.

En cas de plantage de l’émulateur, la sauvegarde du jeu pourrait être effacée. Attention toutefois, on parle d’un plantage de l’émulateur survenu par un joueur qui souhaitait exploiter une faille présente sur le jeu, pour effectuer un speedrun.

yep! crashing seems to delete save data

— MutantAura (@MutantAura) October 26, 2021

On est donc dans un cas très particulier, qui ne devrait pas toucher la plupart des abonnés. Dans ce cas, le problème n’est pas l’éventuel plantage de l’émulateur, mais l’effacement de la sauvegarde du jeu si l’émulateur plante.

Nintendo 64 sur Nintendo Switch : lag, bugs, textures manquantes, jouabilité problématique – les premiers abonnés bouillonnent

L’émulation elle-même semble également problématique sur certains jeux, puisqu’elle n’arrive pas à reproduire le rendu d’époque. C’est notamment le cas de The Legend of Zelda: Ocarina of Time. On peut voir que les reflets dans l’eau ont par exemple complètement disparu de la version émulée.

Il y a enfin le mode multijoueur en ligne proposé par Nintendo sur plusieurs titres comme Mario Kart 64. Plusieurs internautes se plaignent de problèmes de connexion et de performances dans ce mode de jeu. Attention toutefois, ce dernier problème est à prendre avec des pincettes, impossible de connaitre la qualité de la connexion utilisée par les internautes en question.

50 dollars for this 🙂 #Nintendo64 #NintendoSwitchOnline #NintendoSwitch pic.twitter.com/flHFpTfQFk

— fuck it phrog phone (@kirbolotl) October 26, 2021

On peut notamment lire sur une partie de l’écran que la connexion est de mauvaise qualité, ce qui pourrait entrainer des problèmes de son. Difficile en l’état de savoir si ce sont les serveurs de Nintendo qui posent problème, la firme n’étant pas connue pour proposer un mode en ligne de qualité, ou si ce sont les connexions internet qui sont à blâmer.

Nintendo doit améliorer son produit

Reste qu’entre les bugs, les problèmes de lag, de gestion de la manette ou d’émulation des jeux, il semble que la copie rendue par Nintendo dans cette première formule d’abonnement premium ne soit pas la bonne. Compte tenu de la hausse du prix de l’abonnement qui accompagne cette offre, il semble clair que Nintendo devrait corriger ces problèmes. Reste à savoir si la pression sera suffisante pour faire bouger la firme.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles