Pourquoi faut-il charger la Nintendo Switch au moins tous les 6 mois ?

 

Nintendo a rappelé l'un des bons usages de la Switch : il est important de la recharger au moins tous les six mois. On vous explique pourquoi.

Batterie de la Nintendo Switch

La batterie de la Nintendo Switch // Source : iFixit

Depuis quelques jours, la Toile s’enflamme autour d’un Tweet de Nintendo. Celui-ci précise que « la batterie intégrée à la console peut devenir non rechargeable si elle n’a pas été chargée ou utilisée pendant trop longtemps » et qu’il est donc préférable de « la recharger une fois tous les six mois ».

Le principe des batteries Li-ion

« Scandale ! », « Nintendo ne sait pas faire de consoles ! », « Comment peuvent-ils faire une erreur comme cela alors que les Nintendo DS tiennent des années ? »… pas si vite.

Pour comprendre pourquoi cela peut arriver, il faut s’intéresser au fonctionnement des batteries Li-ion qui fournissent l’énergie de la console. Celles-ci sont constituées de cellules dans lesquelles se produit une réaction chimique qui fournit l’énergie électrique. Processus qui est inversé lorsque l’on recharge la batterie, bien qu’une partie des composés chimiques disparaisse à jamais, réduisant la capacité de la batterie à long terme.

Mais pour que tout se passe bien, la décharge d’un appareil électronique doit se faire à une tension minimum (environ 3 V), sous peine de créer des dendrites au sein de la cellule qui l’endommageront, l’empêchant de charger et pouvant créer un court-circuit lors de la recharge. En dessous, c’est ce qu’on appelle la décharge profonde, qui arrive lorsque la batterie se vide de toute son énergie.

C’est pourquoi il est fortement conseillé lors des stockages longs de batteries Li-ion de conserver l’accumulateur chargé entre 40 et 80 % et d’effectuer des recharges partielles de temps en temps pour réactiver l’électrolyte et compenser l’autodécharge de la batterie.

Des sécurités

Aujourd’hui, les batteries Li-ion sont partout et les constructeurs ont mis en place des sécurités pour réduire ce problème. L’une des plus répandues est logicielle puisqu’elle fait croire à l’utilisateur que la batterie est tombée à 0 % alors que ce n’est pas le cas. Bien souvent, quand votre appareil s’éteint, la batterie n’est pas encore déchargée, mais une sécurité l’empêche de passer en décharge profonde.

Considérez donc que lorsque votre console arrive à 0 % et s’éteint, il lui reste en réalité de 1 à 5 % de batterie tandis que la diffusion d’énergie est limitée au maximum pour que cette autonomie restante puisse maintenir l’appareil — et sa batterie — le plus longtemps possible. C’est le cas pour la Switch et pour absolument tous les appareils munis d’une batterie Li-ion.

Le tweet de Nintendo n’est d’ailleurs qu’un rappel : dans la notice de la console, on peut lire « assurez-vous de recharger les batteries au moins une fois tous les six mois. Les batteries qui ne sont pas utilisées pendant une période prolongée peuvent devenir impossibles à recharger ». Une mention régulièrement précisée.

Pourquoi la Switch ?

Dans ce cas, si tous les appareils sont concernés, pourquoi la Switch et pas la Nintendo DS ? La différence se joue ici dans le fonctionnement même des deux consoles.

Pour rendre l’expérience plus rapide et agréable pour les joueurs, la Switch, contrairement à d’autres consoles comme la DS, ne s’éteint pas vraiment, à moins que l’utilisateur ne le provoque en allant dans les paramètres. Elle reste en veille. Cette veille consomme donc davantage, ce qui a tendance à réduire de façon notable le temps entre la dernière utilisation et l’état de décharge profonde.

Dans tous les cas, ne laissez pas vos appareils électroniques dans un placard trop longtemps, certains ont eu une autre mauvaise surprise récemment avec leur PSP : après plusieurs mois d’inactivité, la batterie avait gonflé. Rappelons à toutes fins utiles qu’il s’agit de composants dangereux qui peuvent exploser et s’enflammer, alors prenez-en soin.

Dossier mis à jour en juillet 2019. Une technologie universelle : le Lithium-ion Tous les smartphones et tablettes actuels utilisent la même technologie pour les batteries nommée le lithium-ion (ou li-ion pour les intimes). Exit donc…
Lire la suite

Les derniers articles