Nvidia RTX 40 : le gap générationnel se précise

 

Une nouvelle source indique que les usines de Taïwan se préparent pour la production des prochaines cartes RTX 40xx de Nvidia. Celles-ci utiliseraient bien la nouvelle architecture attendue sur cette génération.

Nvidia GeForce RTX 3070

Nvidia GeForce RTX 3070 pour illustration // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Après le succès critique et la pénurie commerciale des RTX 30xx, bon nombre de joueurs et de joueuses espèrent que la situation se décantera avec la prochaine génération de cartes graphiques de Nvidia, en 2022. Si rien n’est moins sûr pour le moment, la génération GeForce RTX 40 fait déjà parler d’elle et de ses nouveautés techniques.

Du 5 nm TSMC pour les RTX 40

Ce n’est pas estomaquant, l’information se murmure déjà depuis plusieurs mois : les RTX 4000 de Nvidia devraient adopter une nouvelle architecture gravée plus finement. Après le GPU Ampere gravé en 8 nm des RTX 30, la génération de 2022 devrait passer sur l’architecture Ada Lovelace, gravée en 5 nm. L’information est aujourd’hui corroborée par DigiTimes, citant des sources dans l’industrie.

D’après le média spécialisé, certains fondeurs taïwanais, et notamment TSMC, le plus important de tous, se préparent déjà pour la production de cette nouvelle architecture en 2022. Cela tend à confirmer qu’il ne devrait pas y avoir de génération « RTX 30xxx SUPER », comme cela avait été le cas en 2020.

Cette nouvelle architecture devrait permettre notamment au GPU ADA102 de la RTX 4090 d’embarquer, selon les rumeurs, 18 432 cœurs CUDA (contre 10 496 pour la RTX 3090 et 8704 pour la RTX 3080) avec une vitesse d’horloge comprise en 2,3 et 2,5 GHz. Certains évoquent même déjà une puissance de 85 à 92 TFLOPS (FP32), soit plus du double des 36 TFLOPS (FP32) annoncés de la RTX 3090.

Pas de MCM en 2022

Contrairement à l’architecture Hopper, utilisant également les nodes 5 nm de TSMC, ou l’architecture RDNA3 d’AMD, les RTX 40 embarquant un GPU Ada Lovelace ne profiteraient pas d’un design MCM (Multi Chip Module). Ce design permet de faire travailler ensemble plusieurs puces GPU qui ne sont par ailleurs pas forcément identiques. Cela offre non seulement plus de puissance, mais aussi la possibilité d’assembler des puces ayant des gravures différentes pour réduire les coûts de conception. Encore faut-il pour cela que la partie technique soit parfaitement maîtrisée.

Quoi qu’il en soit, il reste encore du temps avant de voir arriver cette nouvelle génération RTX 4000. Pour rappel, la RTX 3080 a été présentée en septembre 2020.

Les prochaines cartes graphiques de Nvidia commencent doucement, mais surement à faire parler d’elles.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles

  • Test du Moustache Lundi 27.3 : un lundi au soleil
    8 /10

    Moustache

    Test du Moustache Lundi 27.3 : un lundi au soleil

    25 janvier 202225/01/2022 • 18:36