Avec sa technologie SuperVOOC, OPPO a tout compris de ce que l’on attend de la charge rapide en 2021

Rapide, intelligente et sécurisée.

 

Une charge toujours plus rapide, c’est la formule gagnante qui fait la différence sur les nouveaux smartphones en 2021. Et à ce petit jeu, OPPO a pris une bonne longueur d'avance avec sa technologie VOOC et SuperVOOC. Retour sur l'une des technologies de charge rapide les plus efficaces de 2021.

La charge SuperVOOC d’OPPO

La charge SuperVOOC d’OPPO // Source : Frandroid

Depuis une dizaine d’années, les constructeurs de smartphones préfèrent se concentrer sur la vitesse de chargement plutôt que la capacité de la batterie. C’est après tout bien compréhensible : comment continuer d’augmenter la taille des batteries dans des smartphones que l’on veut toujours plus fins ?

Pour résoudre ce dilemme, l’industrie du smartphone a choisi de parier sur des durées de chargement toujours plus courtes. Votre batterie a une capacité trop limitée ? Qu’à cela ne tienne, elle se chargera à la vitesse de l’éclair.

La charge rapide, qu’est-ce que c’est ?

Mais qu’est-ce que l’on entend par charge rapide au juste ? Pendant des années, tout ce qui dépassait 5 Watts de puissance de charge était considéré comme de la “charge rapide”. Cependant, avec les dernières innovations dans le domaine de la téléphonie mobile, un chargeur d’à peine plus de 5 W de puissance est, dans les faits, tout simplement intolérable aujourd’hui.

En 2021, si l’on devait poser un standard de vitesse lorsque l’on parle de charge rapide, on placerait le curseur de manière empirique sur une moyenne de 25 à 30 W. Au-delà de 25 W, on considère donc que l’on peut légitimement parler de charge rapide.

Pourtant, certaines marques, OPPO en tête, ont poussé la charge rapide bien plus loin. Avec la SuperVOOC, le constructeur a ainsi placé le standard de ses smartphones haut de gamme sur 65 W. La promesse : une charge complète, de 0 à 100 %, en 36 minutes. Ce qui place la marque en tête de la course au chargement pour le moment.

Quelques mots d’histoire sur la charge VOOC

OPPO a pris très tôt conscience de l’importance de la charge rapide. En 2014, la marque anticipe le ralentissement de la capacité des batteries et se lance dans la charge rapide. Il propose ainsi une première version de la charge VOOC (pour Voltage Open Loop Multi-step Constant-Current Charging) reposant sur un couple intensité/tension de 4A / 5V, soit 20 Watts.

En 2018, le constructeur lance la SuperVOOC de première génération qui place la puissance maximale de charge à 50 W (avec un couple 5A / 10V). Puis en 2019, le VOOC 3.0 fait son apparition, offrant une charge de 25 W reposant sur un couple 5A / 5V. C’est finalement en 2020 que OPPO annonce la charge SuperVOOC 2.0, l’une des plus puissantes à l’heure actuelle, offrant une puissance de 65 W (sur la base d’un couple 6,5A / 10V). C’est le type de chargeur que l’on retrouve d’ailleurs sur les smartphones de la marque sortis en 2021 comme le OPPO Find X3 Pro ou le OPPO Find X3 Neo.

Avec sa technologie SuperVOOC, OPPO a tout compris de ce que l’on attend de la charge rapide en 2021

Comment ça marche ?

Nous l’avons abordé plus haut, il n’est à l’heure actuelle pas envisagé d’augmenter la taille des batteries de manière déraisonnable, pour une raison simple : les utilisateurs veulent des smartphones fins, il n’est donc pas possible d’y placer de trop grosses batteries. OPPO contourne ainsi le problème en optimisant le chargeur.

Pour cela, le constructeur utilise deux astuces. La première consiste à intégrer deux batteries au lieu d’une seule. Pour une capacité de 4500 mAh, ce sont ainsi deux petites batteries de 2250 mAh qui sont chargées en simultané. Une répartition des tâches qui permet d’augmenter le rendement, et de facto, la vitesse.

Le chargeur SuperVOOC d’OPPO

Le chargeur SuperVOOC d’OPPO // Source : Frandroid

La seconde repose sur un parti pris spécifique à OPPO. Le constructeur a en effet opté, contrairement à nombre de ses concurrents, pour une augmentation de l’intensité du courant (en ampères) au profit de la tension (en volts). Un choix qui permet de délivrer plus de puissance en évitant l’effet de surchauffe.

Pour compléter ce mécanisme, OPPO a mis en place une surveillance rigoureuse des conditions de charge à la fois au niveau du chargeur SuperVOOC, mais aussi au niveau du smartphone. Pour faire simple, un certain nombre de scénarios ont été programmés dans les capteurs présents dans le mobile et dans le chargeur. Chacun des deux appareils est ainsi équipé d’un ensemble de capteurs qui permettent d’analyser et contrôler à chaque instant que le courant délivré ne dépasse pas un seuil limite prévu faisant courir un risque de surchauffe au téléphone. Mais d’autres points de contrôle sont également analysés par les capteurs.

Une charge intelligente et sécurisée

Parmi ces points, on note par exemple : la constante surveillance de l’impédance, la bonne communication entre le chargeur et le smartphone, ou encore la capacité de la batterie du téléphone à encaisser la puissance délivrée par le chargeur. Ce dernier point assure de ne pas outrepasser les spécifications de charge propres à chaque modèle.

Les deux appareils communiquent ainsi pour vérifier que les paramètres sont similaires d’un bout à l’autre de la chaîne de chargement, et si une anomalie est constatée par l’un ou l’autre des terminaux, la charge rapide est instantanément stoppée des deux côtés. Si tout semble normal, le chargeur délivre une puissance optimisée en plusieurs étapes pour assurer que le temps de chargement reste minime.

Avec sa technologie SuperVOOC, OPPO a tout compris de ce que l’on attend de la charge rapide en 2021

Il y a en effet un point important à avoir en tête dans le schéma classique d’une charge de smartphone. Les 50 premiers pour cent sont souvent très rapides à obtenir. Les 50 derniers en revanche seront rechargés plus lentement pour des raisons de sécurité. C’est là que la charge SuperVOOC atteint tout son potentiel en optimisant les temps de chargement pour les 50 derniers pour cent.

L’adaptateur vérifie enfin en continu la tension de la batterie pour qu’aucune surchauffe ne survienne et ne mette en péril le bon fonctionnement du smartphone.

Si dans la théorie tout semble parfaitement rôdé, il est important de confronter la technologie SuperVOOC à la réalité du terrain. C’est notamment ce que propose DxO Mark avec son test batterie du OPPO Find X3 Neo. Le site classe ainsi le smartphone comme le meilleur de la catégorie premium. Le OPPO Find X3 Pro n’échappe pas non plus à la même batterie de tests et se classe ainsi sur le podium des trois meilleurs smartphones ultra haut de gamme.

Deux très belles performances qui éprouvent l’efficacité de la SuperVOOC capable de charger intégralement un smartphone OPPO en moins de 40 minutes.

Le graphique indiquant le temps de chargement du OPPO Find X3 Neo

Le graphique indiquant le temps de chargement du OPPO Find X3 Neo // Source : DxO Mark

L’assurance de ne jamais être à court de batterie

Tout l’enjeu est finalement là : développer des chargeurs ultra perfectionnés, qui permettent, sans que l’utilisateur y pense, de passer de 0 à 100 % de batterie en moins de temps qu’il en faut pour le dire.

Car la thématique est l’un des principaux arguments de vente pour bon nombre de mobinautes, et OPPO l’a bien compris. La marque a en effet demandé à OpinionWay de mener un sondage auprès des 18-35 ans. En ressort que 61 % d’entre eux souhaitent bénéficier d’une charge plus rapide de leur smartphone. Le sondage souligne également que 42 % des 18-24 ans sont déjà arrivés en retard parce qu’ils avaient dû laisser leur batterie charger. Des données qui confirment l’appétence des utilisateurs pour les smartphones à charge rapide.

L’infographie réalisée par Opinionway pour OPPO

L’infographie réalisée par Opinionway pour OPPO

Avec une charge SuperVOOC à 65 W sur ses tout derniers modèles, OPPO anticipe donc la demande et permet ainsi à ceux qui n’ont pas de temps à accorder à la recharge de leur smartphone de bénéficier en un temps record de toute l’autonomie disponible.

Les derniers articles