Un an avec l’Oppo Find X2 Pro : un smartphone premium qui n’a rien perdu de sa superbe

 

Après un an d'utilisation quotidienne de l'Oppo Find X2 Pro, il est temps de faire le bilan du smartphone dans un test longue durée

L'Oppo Find X2 Pro

L’Oppo Find X2 Pro // Source : Frandroid

Il y a près d’un an, je testais ce qui était alors le tout dernier smartphone haut de gamme d’Oppo, le Find X2 Pro. Onze mois plus tard, le constructeur chinois a déjà lancé son successeur, l’Oppo Find X3 Pro. Il est donc temps de faire le point après un an d’utilisation de l’Oppo Find X2 Pro.

Ça ne sera une surprise pour personne, l’Oppo Find X2 Pro m’a plu. Beaucoup. Lors de son test initial, publié en mai 2020, je lui avais arrogé la note de 9/10, saluant son parfait équilibre entre performances, autonomie, qualité photo et interface logicielle soignée. Sept mois plus tard, nous le nommions par ailleurs meilleur smartphone de l’année 2020. Certes, d’autres modèles haut de gamme sont passés par là et n’avaient pas à démériter, comme le Galaxy Note 20 Ultra, le OnePlus 8T ou le Xiaomi Mi 10 Pro. Mais aucun n’est parvenu à conserver cet équilibre et surtout, cette absence de défauts majeurs.

Quelques défauts, mais facilement oubliables

Forcément, après un an d’utilisation, j’ai eu l’occasion de goûter au Find X2 Pro jusque dans ses moindres détails et un an après, même après avoir testé d’autres smartphones pendant une semaine, c’est toujours avec plaisir que je range à nouveau ma carte SIM dans le modèle d’Oppo.

Des défauts, l’Oppo Find X2 Pro en a bien quelques-uns et autant les citer d’emblée avant de passer aux nombreuses qualités du smartphone. D’abord, comme je l’indiquais dans mon test initial, le smartphone n’est pas compatible avec la charge sans fil. C’est particulièrement dommage pour un téléphone dont le prix de lancement était de 1200 euros. Oppo semble avoir entendu la critique et propose désormais la fonctionnalité sur son Find X3 Pro. Sur les photos en ultra grand-angle, même si elles sont bien plus agréables que chez nombre de modèles concurrents, on pourra également regretter une tendance de l’appareil à saturer les couleurs, rendant parfois les clichés à la limite du réalisme. Enfin, le smartphone peut avoir du mal à gérer les couleurs affichées à l’écran, particulièrement en faible luminosité. Ce point m’a marqué après plusieurs mois d’utilisation. En fait, on observe une large différence de la retranscription des couleurs selon que l’écran affiche une luminosité maximale, en plein jour, ou une très basse luminosité, dans l’obscurité complète.

L'écran de l'Oppo Find X2 Pro

L’écran de l’Oppo Find X2 Pro // Source : Frandroid

Ces points soulignés, autant le dire de suite, ils ne sont que très peu dérangeants au quotidien, surtout pour l’usage que j’ai eu du smartphone.

Une charge rapide toujours aussi agréable

Avant toute chose, l’un des points les plus intéressants de tout test longue durée est le suivi de l’autonomie du smartphone. Et sur cet aspect, mes attentes n’ont pas été déçues. Certes, le téléphone d’Oppo ne propose qu’une batterie de 4260 mAh, plutôt basse compte tenu des standards du marché en 2021. Mais déjà l’an dernier, je pressentais que la charge rapide compenserait largement cette petite lacune. Et c’est bel et bien le cas. En un an, il a dû m’arriver, à moins d’une dizaine de reprises, de tomber à court de batterie en milieu ou en fin d’après-midi. Mais à chaque fois, j’ai pu compter sur la charge rapide de 65 W pour recharger intégralement l’accumulateur en moins de 40 minutes. Après un an d’utilisation, c’est bien simple : cette vitesse de charge m’est devenue tout aussi indispensable que le taux de rafraîchissement de 120 Hz de l’écran. Une fois qu’on y a touché, difficile de revenir en arrière.

Le chargeur 65 W fourni avec l'Oppo Find X2 Pro

Le chargeur 65 W fourni avec l’Oppo Find X2 Pro // Source : Frandroid

Par ailleurs, je n’ai pas l’impression particulière d’avoir vu l’autonomie du smartphone chuter drastiquement après ces onze mois, malgré le fait que je continue à le charger toutes les nuits. La charge rapide ne semble donc pas avoir fait diminuer drastiquement la capacité de la batterie et je peux toujours utiliser le Find X2 Pro avec quatre à cinq heures d’écran allumé chaque jour. Et lorsque je tombe en rade de batterie, dix minutes sur le chargeur suffisent pour regagner près de 40 % de batterie. Certes, les différents confinements et couvre-feux ont aidé, puisque je n’étais jamais loin d’une prise murale, mais c’est là un sérieux coup de main donnée à la batterie du smartphone.

Des mises à jour logiciel régulières

Concernant les mises à jour aussi, Oppo a parcouru du chemin depuis la sortie du Find X2 Pro l’an dernier. Pour rappel, le smartphone est sorti sous ColorOS 7.1 basé sur Android 10, avec le patch de sécurité d’avril 2020. Au moment d’écrire ces lignes, il intègre désormais ColorOS 11, basé sur Android 11, avec le patch de sécurité d’avril 2021. Autant dire qu’on a ici un suivi logiciel au poil.

Les différentes mises à jour ont également permis d’affiner l’expérience utilisateur et l’interface logicielle du Find X2 Pro. Déjà l’an dernier, je saluais les progrès d’Oppo dans ce domaine et, un an plus tard, force est de constater que les progrès ont continué de se faire. Aujourd’hui, ColorOS est l’une des meilleures interfaces Android du marché, à la fois claire et très riche en personnalisation. On peut notamment personnaliser la forme des icônes à sa guise ou modifier la couleur d’accentuation du système.

Finalement, pour l’aspect logiciel, la seule déception que j’aurais concerne l’absence de Google Discover sur l’écran d’accueil. Depuis quelques mois, Oppo a décidé d’intégrer le service de recommandation de contenus de Google à gauche de l’écran d’accueil, en lieu et place de l’assistant intelligent du Find X2 Pro. Néanmoins, comme ce choix se fait au moment de la conception du smartphone et de la certification par Google, le Find X2 Pro n’a pas pu en profiter et je dois conserver un assistant qui n’a d’intelligent que le nom.

L’Oppo Find X2 Pro est toujours mis à jour régulièrement

L’Oppo Find X2 Pro est toujours mis à jour régulièrement // Source : Frandroid

Inutile de tergiverser sur les performances toujours au poil du Snapdragon 865 : même un an après sa sortie, la puce permet toujours une utilisation fluide et sans accroc, y compris en paramétrant l’écran en QHD+ avec un taux de rafraîchissement de 120 Hz. C’est plutôt le moment d’aborder l’expérience photo du Find X2 Pro. Et si j’ai pu être pointilleux sur le module ultra grand-angle, les deux autres appareils photo m’ont profondément convaincu.

Un téléobjectif toujours très appréciable

Pour rappel, le smartphone est équipé d’un module principal de 48 mégapixels, d’un téléobjectif avec zoom optique x5 associé à un capteur de 13 mégapixels et d’un module ultra grand-angle de 48 mégapixels servant aussi pour le mode macro. Comme quoi, on n’a pas besoin d’objectif macro dédié lorsqu’on propose une optique ultra grand-angle suffisamment performante.

Autant dire qu’avec cette polyvalence en photo, je me suis fait plaisir pendant un an, et ce malgré les différents confinements. J’ai pu prendre des photos avec des plages focales variées, jouer avec l’arrière-plan des sujets en zoomant, photographier la Lune par-dessus une cheminée, prendre en photo des ciels étoilés ou graver dans la postérité mes peintures de figurines.

Surtout, l’Oppo Find X2 Pro m’a donné le goût du téléobjectif. Le zoom optique x5 et le zoom hybride x10 du smartphone permettent véritablement de mettre en avant non seulement le sujet d’une photo, mais également les éléments en arrière-plan. Sur une focale 25 ou 50 mm comme on peut l’avoir avec l’appareil photo classique ou le zoom x2, difficile d’avoir un arrière-plan bien visible, puisque les éléments apparaîtront comme tout petits. Avec un zoom x5 ou x10, on a davantage de liberté pour composer une photo en mettant en avant le sujet et le cadre, à condition de prendre un peu de recul.

C’est ce point-là qui me plaît toujours autant sur le Find X2 Pro. Un point qu’Oppo a malheureusement passé à la trappe sur son successeur, l’Oppo Find X3 Pro. Le dernier né du constructeur chinois sacrifie en effet l’objectif longue focale à la faveur d’un objectif microscopique certes très amusant, mais dont je doute qu’il serve autant sur le long terme.

Les derniers articles