Les écrans de casque VR vont changer de dimension grâce à Samsung et LG

Le micro-Oled, ça vous dit quelque chose ?

 

Samsung Display et son concurrent LG Display seraient l'un comme l'autre en passe de lancer la production d'une nouvelle technologie d'affichage : le micro-Oled. Ces nouveaux écrans miniatures à forte résolution sont taillés pour l'AR et la VR.

Prototype d’écran Micro-OLED dévoilé en 2009 par CEA-LETI // Source : CEA-LETI via FlatPanelsHD

Viser la densité de pixels (exprimée en pixels par pouce) en tirant parti de très grandes définitions sur des diagonales particulièrement réduites, c’est l’une des raisons d’être de la technologie d’affichage micro-Oled, une alternative au micro-LED que Samsung et LG sont sur le point de lancer sur leurs lignes de production respectives. Les deux géants coréens miseraient tout d’abord sur une production d’écrans micro-Oled à petite échelle, avec des volumes restreints fabriqués dès le second semestre 2023 d’après les informations d’ETNews.

Selon The Elec, LG Display se serait déjà positionné auprès de Meta et de SK Hynix pour développer et produire, cette fois à grande échelle, des dalles micro-Oled à l’horizon 2025 ou 2026. De son côté, Samsung Display destinerait ses écrans micro-Oled à Samsung Electronics (pour une utilisation en interne, donc), mais aussi Qualcomm et Google.

micro-Oled : une technologie centrale pour l’AR / VR

Notons qu’il n’est pas non plus impossible qu’Apple cherche à se fournir chez LG ou Samsung en écrans micro-Oled pour ses futurs dispositifs d’AR / VR, mais pour son premier casque, la marque se tournerait d’abord vers la production micro-Oled de Sony, note FlatPanelsHD.

Quoi qu’il en soit, le micro-Oled est central pour les projets des différents fabricants de casques et lunettes d’AR / VR. Développée spécialement pour cet usage dès ses débuts, cette technologie pourrait aussi servir, par la suite, sur d’autres produits comme des appareils photo (pour le viseur d’appareils réflexe ou hybrides par exemple) ou des jumelles.

Le monde du semi-conducteur mis à contribution

Quant à la fabrication des dalles micro-Oled, elle est un peu particulière. Le processus consiste en effet à venir déposer des LED organiques (Oled) sur une fine tranche de silicium, et non sur des substrats en verre ou en plastique. Cette méthode requiert donc un savoir faire relatif à la fabrication de semi-conducteurs… ce qui avantage théoriquement Samsung.

La firme peut en effet compter sur les installations de Samsung Foundry pour créer ses écrans micro-Oled entièrement en interne, tandis que LG doit pour sa part s’associer à un acteur tiers : SK Hynix. Ce dernier lui aurait proposé d’exploiter ses lignes 28 nm ou 45 nm, déjà disponibles en Corée du Sud. Une finesse de gravure suffisante dans les deux cas pour l’usage visé.


Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !