Selon Reuters, Samsung devrait délocaliser la création et production de certains de ses smartphones Galaxy A. Cela afin de réussir à tenir la compétition avec les autres constructeurs sur l’entrée et le milieu de gamme.

Pendant quelque temps, nous avions le sentiment que Samsung se reposait un peu sur ses lauriers sur l’entrée et le milieu de gamme. Mais cette année, avec le Galaxy A50 notamment, il nous a prouvé qu’il avait encore du répondant en la matière.

Pourtant, la situation n’est pas forcément optimale pour le constructeur coréen, car la concurrence est toujours plus rude sur ces segments. Aussi, selon Reuters, un changement de taille ne va pas tarder à avoir lieu.

Les ODM à la rescousse

Le journal indique en effet qu’après avoir fermé son usine en Chine, Samsung transfère petit à petit la création d’une partie de sa gamme A… à d’autres acteurs chinois qui les produiront pour lui. Ces « ODM » (Original Design Manufacturers) comme Wingtech sont des entreprises qui conçoivent et produisent des smartphones pour d’autres marques, qui se les accaparent par la suite.

Pourquoi une telle décision de la part d’un acteur qui a l’habitude de maîtriser l’intégralité de sa chaîne de production ? Tout simplement car la concurrence (de Xiaomi ou encore Oppo notamment) est trop forte. Il se doit donc de suivre le même chemin qu’eux, en faisant appel à ces ODM qui grâce à leur volume de commande (puisqu’ils travaillent pour plusieurs marques à la fois) peuvent drastiquement faire baisser les prix des composants… et donc des smartphones.

Stratégie inévitable

Une source de Reuters indique qu’il s’agit là d’une « stratégie inévitable plutôt qu’une bonne stratégie ». Samsung n’aurait tout simplement pas le choix. Interrogée, l’entreprise a indiqué que quelques gammes de smartphones étaient effectivement produites en dehors de ses propres chaînes pour étendre son portfolio et « assurer une gestion efficace du marché », mais n’a pas souhaité dévoiler les chiffres exacts et les modèles concernés.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Il faudra voir si cette décision ne va pas impacter la qualité des futurs appareils. Il serait dommage, après une année 2019 particulièrement réussie, que l’entrée et le milieu de gamme Samsung soient négativement impactés. Il nous faudra pour cela tester en profondeur ces appareils, ce que nous continuerons de faire bien sûr.

Samsung ferme sa division processeur : vers un passage d’Exynos à Snapdragon ?