La future puce Exynos de Samsung fonctionnerait aussi sur PC portables

 

La future puce Exynos de Samsung, conçue en partenariat avec AMD, servirait aussi bien à équiper des smartphones que des ordinateurs portables.

Les ordinateurs Galaxy Book de Samsung

Les ordinateurs Galaxy Book de Samsung // Source : Samsung

On sait depuis plus d’un an que Samsung travaille en étroite collaboration avec AMD pour son prochain processeur mobile. Il devrait s’agir d’une petite révolution pour le constructeur coréen, puisque ce partenariat devrait lui permettre de proposer des SoC bien plus puissants que la concurrence. Surtout, cette puce pourrait venir affronter directement l’Apple M1, y compris sur le secteur des ordinateurs portables.

Dans un article publié dimanche, le Korea Economic Daily rapporte en effet que « Samsung travaille sur une version pour ordinateurs portables de sa puce haut de gamme Exynos ». Il semblerait ainsi que le futur processeur Exynos — qui devrait être utilisé dans le Samsung Galaxy S22 l’an prochain — soit également destiné aux PC portables. Il s’agirait logiquement d’une puce conçue avec l’architecture ARM, la même que pour les puces Snapdragon de Qualcomm ou l’Apple M1.

Parmi les nouveautés attendues pour cette prochaine puce, le journal coréen cite notamment l’utilisation d’une gravure en 5 nm qui devrait lui permettre d’être bien plus efficace dans sa consommation énergétique. Par ailleurs, de précédentes informations indiquaient que la puce développée en partenariat avec AMD serait bien plus puissante que le meilleur des SoC Snapdragon de Qualcomm du marché. Une différence notamment visible dans les benchmarks de GFXBench.

Samsung pourrait concurrencer Apple dans le secteur des PC portables

Si l’on a pu penser un temps que la future puce de Samsung — qui sera probablement baptisée Exynos 2200 — sera avant tout destinée aux smartphones, il semble que Samsung ait bel et bien les ordinateurs portables en tête. Il faut dire que depuis quelques mois, Apple a accéléré le mouvement autour des processeurs mobiles avec sa puce Apple M1 basée sur ARM. Qualcomm ne serait pas en reste et pourrait présenter prochainement sa prochaine génération de SoC pour PC portables. De son côté, Samsung préparerait donc son prochain processeur, mais a également annoncé une nouvelle génération de PC portables, les Galaxy Book, lancés aussi bien en Corée ou aux États-Unis qu’en Europe. Le retour sur le vieux continent marque une première depuis des années pour le constructeur.

Reste encore un frein de taille pour l’intégration de cette puce à des ordinateurs portables : Windows 10. Le système d’exploitation de Microsoft est avant tout pensé pour les processeurs basés sur l’architecture x86 (Intel ou AMD). Néanmoins, Microsoft pourrait mettre l’accent sur la version ARM de son système au cours du second semestre pour concurrencer davantage macOS. Il pourrait s’agir là du coup de main dont aurait besoin Samsung pour proposer ces puces y compris sur des ordinateurs portables.

Les derniers articles