Samsung a conçu un écran à vous coller à la peau pour mesurer votre rythme cardiaque

Un peu comme un sparadrap connecté

 

Des ingénieurs de Samsung ont conçu un prototype d'écran étirable et adhésif permettant de mesurer son rythme cardiaque. Le constructeur envisage de lancer une version commerciale.

La Samsung Galaxy Watch 3 pour illustration

La Samsung Galaxy Watch 3 pour illustration // Source : Frandroid

Pour mesurer son rythme cardiaque, on connaissait les bracelets ou les montres connectées, mais également l’utilisation de l’appareil photo de son smartphone. De son côté, Samsung a imaginé une nouvelle solution : un écran étirable et autocollant à coller directement sur sa peau.

Mise au point par des ingénieurs de la division SAIT (Samsung Advanced Institute of Technology), cette technologie vise surtout à démontrer la viabilité des écrans Oled étirables. « L’équipe de recherche du SAIT a été capable d’intégrer un écran OLED et un capteur photopléthysmogramme (PPG) dans un seul appareil pour mesurer et afficher le rythme cardiaque de l’utilisateur en temps réel », indique Samsung dans un communiqué.

L’idée derrière l’essai de SAIT était surtout d’étudier la faisabilité d’un tel dispositif, la division de Samsung travaillant bien en amont de la commercialisation de produits, sur la recherche et le développement de technologies.

Le prototype développé est tout de même plutôt rudimentaire avec un écran OLED qui a en fait tout d’un affichage sommaire de radio-réveil. Sa définition est en effet de 7 x 17 pixels. C’est néanmoins l’élasticité de l’affichage qui était étudiée par les équipes de Samsung, y compris sur le long terme : « Ce test a également confirmé que le capteur et l’écran Oled continuaient de fonctionner de manière stable même après avoir été étirés 1000 fois ».

Pour concevoir ce prototype, les équipes de Samsung ont travaillé avec des matériaux élastomères en raison de leur grande élasticité, en ajoutant certaines molécules afin que l’appareil soit plus résistant à la chaleur.

Déjà une commercialisation à l’étude

Samsung indique déjà avoir étudié des opportunités de commercialisation et d’intégration de cette technologie : « Les travaux de l’équipe SAIT sont particulièrement signifiants en cela qu’ils ont sécurisé des composants chimiques et la résistance des matériaux élastomère, rendant probable la commercialisation d’appareils étirables à haute définition et à plus grand écran », indique le communiqué de Samsung.

Les ingénieurs de la firme coréenne imaginent également d’autres usages que la mesure du rythme cardiaque, comme la mesure de la saturation en oxygène du sang (SpO2), la pression sanguine ou même l’électromyogramme (EMG) pour mesurer l’activité d’un muscle.

Pour l’heure, s’il s’agit donc d’un prototype mis au point par Samsung, le constructeur semble suffisamment confiant pour tenter le développement de produits commercialisés à moyen ou long terme.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles