Horizon Forbidden West : Aloy offre sa somptueuse virée au plus grand nombre

 

Disponible ce vendredi, Horizon Forbidden West remet en scène Aloy dans son mode post-apocalyptique. Un jeu d'une beauté à couper le souffle et au rythme endiablé qui veut séduire tous les joueurs en offrant une balade dont chacun peut profiter selon ses possibilités.

Horizon Forbidden West
Horizon Forbidden West // Source : Capture dans le jeu

Après les plus de 20 millions d’exemplaires vendus, sur PS4 et PC, de Horizon Zero Dawn, Guerrilla Games s’apprête à lancer une nouvelle fois Aloy à la conquête des PS4 et PS5 avec la sortie ce 18 février de Horizon Forbidden West.

Pas peu fière d’avoir sauvé un monde post-apocalyptique une première fois, la célèbre guerrière rousse s’en va donc affronter de nouvelles machines dinosaures, mais aussi des tribus rebelles, sur la route la menant vers l’Ouest interdit. Elle va devoir faire face à de nouveaux défis qui menacent la stabilité d’une planète qui se meurt, aidée par d’anciennes connaissances.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Un jeu magnifique qui n’oublie personne

Pour résumer, après avoir passé plusieurs heures en balade, Horizon Forbidden West reprend les excellents ingrédients de Zero Dawn et les bonifie dans la majorité des cas : un monde très ouvert, encore plus beau, luxuriant, empli de possibilités et de richesses de jeu ; une mécanique de jeu assez simple et rodée avec ses arbres de compétences pour faciliter la progression (à accentuer selon le profil que vous souhaitez : chasseur, guerrier, trappeur, survivant, infiltré, chef des machines) ; une histoire bien ficelée et prenante, même si les quêtes parallèles sont bien mieux écrites au final et à faire si vous avez le courage de perdre du temps sur la route de l’Ouest.

Horizon Forbidden West
Plus beau, plus vaste, plus lumineux : Horizon Forbidden West en met plein les yeux // Source : Capture dans le jeu

Si vous n’avez pas fait le premier épisode, pas d’inquiétude. Le second s’apprivoise facilement et un résumé ouvre même le jeu pour vous remettre les idées en ordre, ou bien vous donner quelques éléments de compréhension pour mieux percevoir certaines références dans le jeu (Gaïa, Hades, Elizabeth Sobeck, Avad, Sylens, Zero Dawn, etc.). Vous pouvez progresser et savourer même sans avoir suivi les premières aventures d’Aloy.

Et si vous avez peur de ne pas profiter pleinement des multiples phases de combat de l’héroïne ou des somptueux paysages de ce Forbidden West, Guerrilla a tout prévu pour satisfaire et attirer tous les joueurs, quelles que soient leurs possibilités. Comme sur The Last of Us Part II ou Ratchet & Clank : Rift Apartla PlayStation met le paquet sur les paramètres d’accessibilité ajoutés au jeu.

Des commandes personnalisables à tous les niveaux

Le premier Horizon proposait déjà quelques paramètres qui signent leur retour dans le nouvel opus. Ils ont été enrichis grâce aux enseignements tirés du jeu initial et à l’expérience apportée par des joueurs handicapés qui ont contribué à ces ajouts dès les débuts du développement, explique Sony.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Tout est fait pour simplifier le démarrage

Aloy va traverser plusieurs régions et croiser de nombreux personnages, mais aussi de multiples machines à éliminer ou animaux à tuer. Des informations qui sont glissées au fil du jeu, mais qu’il est aussi possible de retrouver dans le Carnet du menu jeu (en appuyant sur le pad). Cette encyclopédie va fournir de nombreuses données sur les machines, notamment leurs faiblesses et les meilleurs éléments pour les éliminer. Une mine d’informations bienvenues pour tous. Les didacticiels sont aussi là pour vous expliquer ou rappeler les mécaniques de jeu et les commandes, ainsi que les rappels proposés sur les compétences et les armes à chaque relance du jeu (option à activer).

La carte d’Horizon Forbidden West est particulièrement vaste et remplie d’éléments à découvrir, de personnages à rencontrer, de quêtes diverses et variées à réussir. Les marqueurs seront un bon soutien de taille pour progresser et se repérer. L’option « La monture suit la route » permet aussi d’aller d’un point à un autre défini sans toucher la manette.

Horizon Forbidden West carte
L’aire de jeu d’Horizon Forbidden West est pleine d’informations // Source : Frandroid

Manette : faites les contrôles que vous voulez !

Horizon Forbidden

West va beaucoup solliciter vos réflexes, arme à la main ou pour escalader remparts, montagnes et autres ruines découvertes au fil de vos pérégrinations. Ce dernier point n’est d’ailleurs pas le plus fort du jeu. Déjà un peu handicapante dans le premier opus, l’escalade pour Aloy s’avère parfois un chemin de croix tant elle peine à sauter toujours correctement, attraper ou trouver les points d’appui surlignés correctement si vous utilisez son radar Focus. Une option permet de les mettre encore plus en valeur visuellement si vous avez du mal à voir (Annotations d’escalade), le tout sans utiliser le Focus.

Horizon Forbidden West escalade

Sinon, les développeurs du jeu ont ajouté une possibilité bien utile : le reparamétrage de tous les boutons de la manette pour réaliser vos gestes de manière plus fluides et rendre votre jeu plus accessible encore.

Il existe des modes préréglés, notamment une configuration pour gaucher, mais vous avez la possibilité de modifier tous les boutons. Le jeu a même prévu des conseils et des messages d’avertissement en cas de conflits potentiels. Cela va au-delà de la simple inversion des axes X et Y.

horizon forbidden west controles
Chaque bouton est personnalisable // Source : Capture dans le jeu

Et si cela ne suffit pas, la fonction Copilote sera forcément la bienvenue. Elle autorise le branchement d’une seconde manette (DualSense ou DualShock 4), avec des commandes inversées et un second profil utilisateur.

Si les aptitudes de la DualSense ne sont pas particulièrement mises en valeur dans le jeu (vous pouvez d’ailleurs en modifier l’intensité lors des cinématiques, des déplacements, des combats… ou désactiver les gâchettes adaptatives), la détection de la manette ainsi que celle de la DualShock 4 de la PS4 sont bien mises à profit. Grâce au gyroscope et à l’accéléromètre embarqués, vos mouvements peuvent être détectés plus facilement et le jeu effectuera de microajustements pour vous, de manière beaucoup plus intuitive. Cela peut notamment être bénéfique pour mieux ajuster la précision en tir.

Les sticks sont également reconfigurables pour en modifier la sensibilité du mouvement. Il est alors possible d’ajouter un angle mort, passer plus rapidement d’une arme à une autre en appuyant sur L1. Libre à vous aussi de choisir si le joystick gauche doit servir au déplacement d’Aloy ou à celui de la caméra, de même avec le droit.

Gameplay : des ajouts bienvenus pour plus de facilité

L’accessibilité a cela de bien pour le jeu vidéo qu’elle a poussé les concepteurs à repenser leur approche sans toucher à ce qui en fait la quintessence. L’expérience en paramétrant le jeu selon ses besoins ne nuit en rien à l’expérience, qui est la même et juste plus simple. Et cela vaut aussi pour n’importe quel joueur valide.

Horizon Forbidden West
Horizon Forbidden West a peaufiné les traits de ses personnages // Source : Capture dans le jeu

Horizon Forbidden West propose cinq niveaux de difficulté, en fonction des possibilités de chacun, mais aussi des envies. Vous pouvez aussi opter pour le mode Histoire avec des combats facilités pour miser avant tout sur l’exploration et profiter du scénario, ou, pour les plus expérimentés, le mode Très difficile qui propose des combats extrêmes. Mais vous pouvez aussi, et ça c’est une très bonne idée, personnaliser le niveau de difficulté en fonction de vos propres capacités physiques.

L’intérêt de Horizon Forbidden West réside aussi dans les combats. Ces derniers, notamment face aux humains, laissent parfois perplexes même les valides avec des choix compliqués et des parades impossibles. Un point dommage sur un gameplay qui n’a guère évolué par rapport à Zero Dawn et prolonge aussi ses petits travers. Le jeu vous permet néanmoins d’ajuster la vitesse du ralenti lorsque la roue des armes est activée, d’activer l’aide à la visée, d’augmenter la durée de Concentration (ralentissement temporaire du temps pour armer son arc) ou de l’activer automatiquement lorsque votre jauge est encore remplie. Pas besoin ainsi d’intervenir durant le combat avec de multiples manipulations.

Horizon Forbidden West concentration horizon

Le jeu autorise aussi l’automatisation de nombreux paramètres essentiels (sprint auto, Guérison automatique si vous êtes à moins de 50 %, Ailegide automatique (option à débloquer qui peut s’activer quand vous tombez de haut).

Pas de spécificité pour les daltonien, mais des ajustements

Si l’on retrouve les réglages devenus pratiquement standards (sous-titres dès le démarrage du jeu et menu Accessibilité présenté dès l’accueil), ils sont ici peaufinés. Vous pouvez ainsi changer la taille et l’arrière-plan des sous-titres pour les adapter à votre vue. Et même si vous n’êtes pas malvoyants, il peut être préférable de revoir un peu leur taille, celle-ci étant souvent très petite.

Cependant, parmi les multiples réglages, aucun sous-menu à l’attention des malvoyants afin d’adapter le jeu visuellement, de compenser éventuellement une forme de daltonisme ou bien pour gérer les zones sensibles/lumineuses de l’écran. Certains le regretteront, mais PlayStation a pensé à d’autres paramètres pour compenser. Ainsi vous pouvez paramétrer les tremblements de la caméra, les flous de mouvement, personnaliser aussi l’intégralité de l’ATH pour n’avoir que les informations qui vous intéressent, selon le moment aussi.

Le fameux Focus d'Aloy qui permet d'afficher informations, éléments et ennemis à l'écran
Le fameux Focus d’Aloy qui permet d’afficher informations, éléments et ennemis à l’écran // Source : Capture dans le jeu

Le Focus d’Aloy est arme absolu pour mettre en surbrillance les ennemis, les coffres à débusquer ou les personnages à aller trouver pour améliorer ses armes, sa tenue, ses potions ou tout simplement pour obtenir des infos sur vos quêtes. Une façon de compenser l’absence de réglages spécifiques pour la vision.

Audio : profitez de la magnifique bande-son !

La musique, les dialogues et les effets sonores sont paramétrables. Il existe aussi une fonction Effets d’acouphène qui peut être désactivée. Cela évitera notamment les problèmes auditifs sur certains sons spécifiques (cris des machines, par exemple).

Les joueurs PS5 peuvent d’ailleurs diminuer le volume des sons des armes, explosions et machines, ainsi que les sons d’ambiance. Mais ne manquez pas la musique très envoûtante du jeu, l’un de ses atouts phares pour se mettre dans l’ambiance poétique globale.

À noter que bon nombre de ces fonctionnalités ne sont disponibles que dans les modes Histoire (facile) et Personnalisé. Mais elles vont toutes contribuer à faire profiter le plus grand nombre de l’un des jeux phares de 2022.

Notre avis :

Aloy signe là un retour en fanfare après des années d’absence. La version PS5 que nous avons pu tester est magnifique visuellement, que ce soit en privilégiant les performances comme la définition. On se laisse prendre par l’histoire, même si on avoue une préférence pour les quêtes annexes ou les différents services que l’héroïne doit rendre qui sont bien mieux ficelés dans l’ensemble. Les personnages non jouables qui vont aller à sa rencontre ne sont pas dénués d’intérêt, dotés d’une personnalité et d’un historique mieux élaborés. Et on se plaît à les recroiser au fil de l’aventure.

Horizon Forbidden West
Horizon Forbidden West // Source : Capture dans le jeu

Ce Horizon Forbidden West est beau, prenant et améliore ce qui avait déjà fait le succès du premier. Dommage que les combats et l’aspect escalade n’aient été pas peaufinés. Mais c’est vraiment histoire de trouver un reproche à ce jeu qui, même s’il ne réinvente pas la saga, mérite l’attention de tous et se donne du mal pour toucher le plus grand nombre.

Horizon Forbidden West est disponible sur PS4 et PS5. La version PS4 inclut la mise à niveau PS5 sans frais supplémentaire.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles