Sony PlayStation perd en force, mais confirme que la PS5 sort fin 2020

 

Sony a publié les résultats financiers pour le 4e trimestre de l'année fiscale 2019. La branche PlayStation se porte bien et la PS5 ne devrait pas être en retard.

Sony a publié les résultats financiers pour le 4e trimestre de son exercice financier 2019/20 se terminant le 31 mars 2020. La division reine du groupe, c’est PlayStation qui a rapporté 238,4 milliards de yens sur l’année. C’est moins que les 311,1 milliards enregistré en 2018, mais la marque PlayStation reste toujours le fer de lance de Sony, devant son activité capteur et imagerie (235,6 milliards), son activité dans l’industrie de la musique (142,3 milliards) et son activité dans les finances (129,6 milliards).

Résultat de la division PlayStation // Source : Sony

Cette baisse de régime de la marque PlayStation s’explique simplement par l’approche de la fin de génération pour la PlayStation 4. La console se vend désormais moins, et de ce fait, il se vend également moins de jeux sur la console.

Le dématérialisé s’impose massivement

Il s’agit du dernier exercice financier complet pour la PlayStation 4 avant l’arrivée de la nouvelle console de Sony. C’est donc le moment idéal de tirer un bilan sur la génération, et notamment sur l’une des grandes tendances de ces dernières années. Désormais, la marge réalisée par Sony sur ses services et la vente de jeux dématérialisés est bien supérieure à celle des biens physiques.

La répartition des bénéfices chez PlayStation // Source : Daniel Ahmad

En effet, si l’on additionne la vente de jeux physiques, la vente des consoles et ses accessoires comme le PlayStation VR, on arrive à seulement 32 % des résultats nets de la division PlayStation. Évidemment, il faut se souvenir que les ventes de consoles sont désormais en berne, à l’approche de la prochaine génération. Toujours est-il que la vente de jeux dématérialisés ou de DLC sur le PlayStation Network représente à elle seule 51 % des revenus nets de PlayStation, alors que la vente d’abonnement représente 17 %.

La progression du dématérialisé chez PlayStation sur 10 ans // Source : Daniel Ahmad

C’est une donnée importante à plus d’un titre, car elle démontre d’abord que la transition vers le dématérialisé s’est réalisée sur console, comme sur PC auparavant, notamment avec Steam. Avec désormais 41,5 millions d’abonnés à son service PlayStation+, la marque s’est également forgé un public plus susceptible de rester dans l’écurie PlayStation avec la prochaine génération. Surtout les revenus à de l’abonnement sont plus lissé, et stable, ce qui devrait permettre à la marque de pouvoir plus d’investissements.

La PlayStation 5 est toujours prévue pour la fin de l’année

La pandémie de coronavirus tient évidemment une place importante dans tous les bilans d’exercice financiers des entreprises. Dans le cas de PlayStation, avec un trimestre se terminant le 31 mars, l’impact n’a pas encore pu être enregistré, mais la marque donne quand même une prévision de l’impact futur de la pandémie sur ses activités. La plus importante : la préparation de la sortie de la PlayStation 5.

L’impact prévu du Coronavirus chez PlayStation // Source : Sony

D’après Sony, la PS5 devrait toujours sortir à la fin de l’année 2020 et ne devrait pas subir de retard majeur. La marque ne prévoit également pas de rencontrer des problèmes avec le développement logiciel, c’est-à-dire la conception de l’OS de la console, mais aussi et surtout des jeux vidéo qui sortiront avec la machine.

De son côté, Microsoft s’était montrée confiante concernant la sortie de la Xbox Series X à la fin de l’année, mais Phil Spencer, le patron de Xbox, avait partagé ses craintes concernant la sortie des jeux à cause du passage au télétravail.

Sony n’a pas encore présenté les jeux PlayStation Studios qui sortiront avec sa future console. Un événement devrait avoir lieu d’ici la fin du mois de juin pour en apprendre plus sur la PlayStation 5.

Les derniers articles