PS5 : le port pour rajouter un SSD M.2 sera désactivé au lancement

 

La question du stockage des jeux sur les nouvelles consoles est sur toutes les lèvres. Pour augmenter l'espace de stockage SSD sur PS5 il faudra attendre.

La PlayStation 5 arrive bientôt, et Sony confirme peu à peu des informations importantes pour mieux préparer le lancement. On a par exemple appris qu’il sera impossible de l’acheter en magasin pour sa sortie, en France ou ailleurs, ou qu’elle ne gérait pas nativement la définition 1440p. Cette fois, c’est sur la question du stockage que l’on va s’attarder.

Les deux modèles de PS5 intègrent officiellement 825 Go de SSD, qui se réduira probablement à 650 ou 700 Go environ une fois le formatage fait et le système installé. Quand un jeu comme Call Of Duty Black Ops Cold War est annoncé à 133 Go sur PS5, un cas très extrême, il y a de quoi être inquiet pour la capacité de la machine à accueillir de nombreux jeux à l’avenir.

Pour augmenter ce stockage, Sony prévoit deux solutions : brancher un disque dur pour y copier les jeux PS4 ou PS5, ou installer un second SSD à l’intérieur de la console.

Une extension de SSD, mais pas tout de suite

Cet emplacement physique est déjà prêt sur la PS5 et plutôt simple d’accès si l’on en croit le démontage de la console fait par Sony. Mais il ne servira à rien d’y ajouter un SSD pour le moment.

L’emplacement pour le second SSD dans la PS5

L’emplacement pour le second SSD dans la PS5

Sony a en effet confirmé au site The Verge que l’emplacement était pour le moment désactivé. Il faudra attendre une future mise à jour logicielle pour activer l’emplacement et permettre aux joueuses et joueurs d’intégrer un SSD certifié. Lors de la présentation « road to PS5 » de Mark Cerny en mars, où il avait présenté l’architecture de la console, il avait bien prévenu que la liste des SSD compatibles serait probablement prête après le lancement.

Difficile de savoir pourquoi Sony laisse désactiver cet emplacement au lancement. On peut supposer que le support logiciel d’un second SSD, avec la gestion de la copie des données ou du contrôleur, n’est pas encore prêt pour accueillir les jeux PS5. Le plus probable reste que Sony veut probablement éviter que ses clients fassent un mauvais choix de SSD. Aujourd’hui, il n’existe qu’un ou deux modèles de SSD qui seraient théoriquement compatibles avec la PS5, et Sony n’a confirmé la compatibilité pour aucun de ceux-là pour le moment.

De son côté Microsoft propose bien une solution dès le lancement des Xbox Series S et Series X avec une carte d’extension SSD Seagate de 1 To. Elle est commercialisée à 270 euros par Seagate. Sur le long terme toutefois, c’est Sony qui devrait gagner la guerre du rapport stockage/prix, avec sa solution basée sur le marché du PC.

Les derniers articles