Tesla met à jour ses Superchargeurs pour les rendre (presque) compatibles avec les Hyundai Ioniq 5 et Kia EV6

Mais avec une vitesse limitée

 

Tesla est en train de déployer une mise à jour sur ses Superchargeurs. Le but : résoudre une incompatibilité avec les Hyundai Ioniq 5 et Kia EV6 qui ne peuvent pas charger sur certains Superchargeurs.

hyundai-ioniq-5-launch-charging-1_Content Banner Desktop

Lorsque Tesla a pris la décision d’ouvrir son réseau de Superchargeurs aux autres constructeurs, les conducteurs de voitures électriques concurrentes étaient ravis. Mais c’était sans compter sur une incompatibilité entre les Superchargeurs v3 et les Hyundai Ioniq 5 et Kia EV6. Ces dernières ne peuvent en effet pas se recharger sur les Superchargeurs de Tesla les plus récents, ceux capables de débiter 250 kW en 400 volts. En revanche, sur les anciens Superchargeurs v2, limités à 150 kW en 400 volts, la recharge fonctionne.

Un problème en cours de résolution, mais avec une charge dégradée

La responsabilité serait du côté de Tesla puisque le constructeur nous indique travailler à la résolution du problème avec la mise à jour des Superchargeurs v3. En revanche, le constructeur américain précise bien que la puissance de recharge sera toutefois limitée. Et il ne semble pas que cela provienne de l’architecture 800 volts de la plateforme e-GMP des deux voitures coréennes qui leur impose de recharger moins vite sur des bornes 400 volts. Il semblerait que cette limite de puissance soit du côté de Tesla, mais pour une raison inconnue. Tesla n’a d’ailleurs pas précisé quelle était cette limite de puissance.

La Peugeot e-208 également concernée

D’ailleurs, la Peugeot e-208 connaissait également une incompatibilité avec les Superchargeurs Tesla en début de carrière, comme nous l’avions constaté lors de notre session de tests de différents véhicules sur les Superchargeurs ouverts à tous. Le problème avait été rapidement corrigé, mais avec une puissance de charge limitée à 30 kW ! Nous avions d’ailleurs croisé un possesseur de Porsche Taycan qui chargeait sa voiture à 50 kW seulement.

Mais Tesla nous rappelle que l’ouverture des Superchargeurs à toutes les voitures est un programme pilote. De quoi permettre d’identifier les problèmes potentiels pour les corriger ensuite. On imagine donc tout naturellement que les équipes américaines travaillent d’arrache-pied pour proposer une charge ultrarapide à tous, et pas seulement aux possesseurs de Tesla. L’ouverture prochaine des Superchargeurs américains à la concurrence devrait d’ailleurs pousser Tesla à corriger au plus vite toutes ces incompatibilités.

Alors que le déploiement des stations de recharge sur le réseau secondaire en France peine à se déployer massivement, le constructeur californien — et pionnier historique du genre — ouvre ses bornes de recharge rapide…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles