Tesla en justice pour atteinte à la vie privée : les plaignants veulent le remboursement de leur voiture

Déjà un recours collectif aux États-Unis

 

Tesla fait face à un recours collectif aux États-Unis suite à la divulgation par Reuters d'une information compromettante : des employés de l'entreprise ont partagé sans consentement des vidéos et photos privées, parfois embarrassantes, capturées par les caméras des véhicules Tesla. Les plaignants exigent le remboursement de leurs voitures et demandent au tribunal d'obliger Tesla à cesser d'enregistrer, visionner et partager les images capturées, ainsi qu'à détruire toutes les données personnelles obtenues en violation des lois sur la confidentialité.

L’actu en bref :

  • Un recours collectif a été intenté contre Tesla aux États-Unis suite à la divulgation par Reuters de partage illégal de photos et vidéos privées capturées par les caméras embarquées.
  • Les plaignants, dont le propriétaire d’un Tesla Model Y, affirment que la vie privée des clients n’a pas été suffisamment protégée et demandent le remboursement de leur Tesla.
  • Le procès vise également à obliger Tesla à cesser d’enregistrer, de visionner et de partager les images capturées et à détruire toutes les données personnelles obtenues illégalement, affirmant que Tesla a violé sa propre politique de confidentialité et les droits des clients.

Il fallait s’y attendre après l’enquête de Reuters, un recours collectif a été intenté aux États-Unis contre Tesla (PDF). Pour rappel, Reuters a publié une enquête qui dévoile que des employés du fabricant automobile ont partagé en interne des photos et des vidéos privées capturées par des caméras embarquées, et cela, sans le consentement des clients.

Cette violation de la vie privée enfreint la loi californienne, selon la plainte déposée vendredi dernier. Les images, datant de 2019 à 2022, incluent des situations embarrassantes, des accidents de la route et des scènes de rage au volant. Les employés partageaient ces images pour en rigoler, alors que les propriétaires de Tesla étaient filmées à leur insu.

Les plaignants veulent le remboursement de leur Tesla

Les clients américains concernés par cette affaire sont éligibles pour rejoindre le dossier, qui vise à obtenir une indemnisation de Tesla pour le coût total ou partiel de leurs voitures. Le procès demande également que Tesla cesse d’enregistrer, de visionner et de partager les images capturées par les caméras et de détruire toutes les données personnelles obtenues illégalement.

Le plaignant, Henry Yeh, propriétaire d’un Tesla Model Y, affirme que les caméras de Tesla n’ont pas suffisamment protégé sa vie privée. Les employés de Tesla ont également partagé des photos d’animaux de compagnie sous forme de mèmes et diffusé des images à des dizaines de collègues. Le procès soutient que Tesla a violé sa propre politique de confidentialité et le droit des clients à la vie privée en stockant les enregistrements et en permettant aux employés d’y accéder et de les partager sans le consentement des clients.

Dans la plainte, Henry Yeh a écrit que la plainte était déposée « contre Tesla en son nom, des membres du groupe dans une situation similaire et le grand public » dans le cadre d’un éventuel recours collectif de la part de clients qui ont loué ou acheté un véhicule Tesla au cours des quatre dernières années.

Rappelons que ces images sont utilisées par Tesla afin d’améliorer les aides à la conduite, et notamment la conduite autonome.


Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !

Les derniers articles