Coup dur pour Tesla : la firme américaine a lancé une campagne de rappel concernant 123 000 unités produites avant avril 2016, suite à la détection d’un problème particulier pouvant altérer le système de direction.

En ce moment, tout n’est pas rose pour Tesla. Même si la firme a été au centre de l’attention le mois dernier avec le lancement réussi d’un de ses Roadster dans l’espace, sa situation n’est pas au beau fixe : l’entreprise connaît quelques soucis financiers et pour ne pas arranger les choses son image se voit écornée par un récent accident de la route mortel impliquant une Model X.

Et les mauvaises nouvelles ne s’arrêtent pas là, puisque l’entreprise a décidé hier d’émettre un rappel volontaire de 123 000 modèles S fabriqués avant avril 2016 pour un problème de corrosion excessive observé sur le système de direction assistée de la voiture, plus précisément les boulons de ce composant fourni par Bosch.

Dans le mail envoyé à ses clients, Tesla précise qu’il s’agit d’une mesure de sécurité prise par précaution et que ce défaut n’a occasionné aucun accident. Bien au contraire, le géant automobile tient à rassurer ses clients et précise même qu’ils peuvent continuer de rouler normalement avec leur véhicule. En cas de défaillance de la direction assistée, les voitures touchées par ce problème peuvent être un peu plus difficiles à rouler à faible allure et demandent plus de force pour tourner le volant (pour se garer par exemple), mais cela n’impacte pas les conditions de circulation à haute vitesse.

Il est précisé que les clients seront recontactés ultérieurement et que l’intervention prend environ une heure. Ce souci, principalement causé par l’emploi de sel dit plus agressif déposé sur les routes de régions souvent exposées au grand froid, ne devrait pas toucher beaucoup de modèles dans l’Hexagone.