Comment Toyota compte sauver la commercialisation du bZ4X, son premier SUV 100 % électrique

 

Toyota prévoit de faire de nombreux réajustements pour les premières livraisons du bZ4X. Le fabricant japonais veut sauver son premier SUV 100 % électrique.

Toyota bZ4X // Source : Frandroid

Toyota est considéré comme un pionnier dans le domaine de l’électrification, ayant conçu et produit des véhicules hybrides pendant 25 ans et ayant une solide réputation. Cependant, malgré son expertise dans les véhicules hybrides, le constructeur n’a pas immédiatement adopté les véhicules entièrement électriques et semble maintenant être contraint d’y venir. Son nouveau patron a la lourde tâche d’accélérer le développement de la gamme électrique de Toyota.

Cette marche forcée se fait dans la douleur, le premier SUV compact Toyota bZ4X a plusieurs défauts, comme on l’a souligné dans notre essai. Il souffre de beaucoup de problèmes de jeunesse, et il accumule un contretemps. En effet, les premières livraisons étaient initialement prévues en septembre 2022, et aucun véhicule n’a été livré en Europe. Pire, Toyota a dû rappeler tous les exemplaires livrés aux États-Unis pour corriger de sérieux problèmes.

Comme l’explique Challenges, Toyota prévoit de faire son possible pour réussir le lancement du bZ4X. Le principal objectif est d’améliorer l’autonomie.

Objectif : améliorer l’autonomie avant les premières livraisons

Pour cela, le fabricant japonais veut réajuster la réserve de batterie. Lorsque le niveau de charge affiché sur le tableau de bord sera au plus bas, il ne restera plus que 4 % dans la batterie, ce qui augmentera l’autonomie « utile » d’environ 8 km sur autoroute et 12 km sur route. De plus, pour une meilleure lisibilité, le tableau de bord affichera désormais le niveau de charge de la batterie en pourcentage, ce qui n’était pas le cas auparavant. Toyota compte aussi revoir également le calcul de la consommation moyenne affichée sur le tableau de bord, le calcul initial prenait en compte les pertes d’énergie lors de la charge de la batterie.

Toyota va également ajuster la gestion de son système de chauffage. En effet, le système chauffe trop l’habitacle, jusqu’à 2 à 3 degrés de plus que la température demandée. Cela consomme évidemment de l’énergie inutilement. L’interface de l’instrumentation va être revue par petite touche, dont quelques ajustements pour favoriser une conduite plus économe en énergie.

Toyota bZ4X // Source : Frandroid

Enfin, le dernier point à aborder concerne la charge rapide. Actuellement, le logiciel du bZ4X limite la puissance de charge après deux sessions de charge rapide effectuées dans les 24 heures. Ce limiteur n’intervient apparemment que dans des conditions de températures élevées. Désormais, le nombre de charges successives possible sans limitation sera de 3,8 en 24 heures. La fin de charge, de 80 à 100 %, sera par ailleurs améliorée, d’une heure à environ 30 minutes.

Si vous commandez un Toyota bZ4X, et pour celles et ceux qui ont commandé leur véhicule, vous avez l’assurance de profiter de ces changements. Les premières livraisons sont dorénavant datées à juin 2023.


Téléchargez notre application Android et iOS ! Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.