L’ANFR a détecté un dépassement de la limite réglementaire du DAS pour deux smartphone Xiaomi. La firme propose une mise à jour pour corriger le problème.

Le niveau de DAS est un sujet de préoccupation fréquent en France. La réglementation demande à ce que le niveau d’ondes électromagnétiques émis par un appareil soit inférieur à 2W/kg au niveau de la tête, et 2 W/kg à une distance de 5mm lorsqu’il est porté au niveau du tronc.

Au cours d’un contrôle, l’ANFR a relevé un dépassement de la part de deux smartphones Xiaomi : le Redmi Note 5 et le Mi Mix 2S. Si le dépassement du premier était léger (2,08 W/kg) on ne peut pas en dire autant du Mi Mix 2S, avec un DAS relevé de  2,94 W/kg.

La mise à jour vers MIUI 10 corrige le problème

Après ce rappel au règlement, Xiaomi a publié une mise à jour corrigeant le problème. Pour le Redmi Note 5 il faut la version 10.0.6.0 et pour le Mi Mix 2S, il faut la version 10.2.1. Ces patchs correspondent aux dernières mises à jour des téléphones sous MIUI 10.

L’ANFR a procédé à de nouvelles mesures, avec ces mises à jour installées, et les valeurs sont effectivement bien en dessous du maximum autorisé, respectivement 0,356 W/kg et 1,42 W/kg.

Rappelons que lors de la commercialisation d’un nouveau smartphone, c’est son fabricant qui est chargé de mesurer si le niveau d’émission est conforme au règlement. L’autorité en charge de ce sujet peut par la suite procéder à des contrôles.