Xiaomi Mi 10S : on ne fait pas mieux pour l’audio en ce moment

 

L'audio sur smartphone a un nouveau champion, selon le laboratoire DxOMark. Le Xiaomi Mi 10S grille la politesse à l'Asus ROG Phone 5 pour s'emparer de la première place grâce à un son signé Harman Kardon. Seul souci : il n'est prévu qu'en Chine pour le moment.

Xiaomi Mi 10S : on ne fait pas mieux pour l’audio en ce moment

À peine présenté, déjà salué. Le Xiaomi Mi 10S a été officiellement intronisé ce mercredi en Chine. Le nouveau venu du fabricant chinois brille par de nombreux atouts, mais surtout par son expérience audio. Passé entre les mains des ingénieurs de DxOMark, le laboratoire spécialisé dans le test d’appareil photo et de son, il en est ressorti tout simplement avec la meilleure note, devançant l’ancien champion, le ROG Phone 5.

Merci Harman-Kardon !

Le nouveau smartphone de la marque arrive avec une fiche technique plutôt intéressante : un écran Amoled de 6,67 pouces avec un taux de rafraîchissement de 90 Hz, un processeur Snapdragon 870 5G, un quadruple capteur photo et batterie de 4780 mAh avec charge rapide. Et au niveau du son, il propose deux haut-parleurs symétriques avec la plus grande amplitude du marché (0,7 mm). Mais c’est surtout le savoir-faire d’Harman Kardon, partenaire du système audio, qui fait des merveilles.

Grâce à l’apport du géant du son, le Mi 10S totalise une note de 80 au sortir des tests réalisés par DxOMark. Et ce, que ce soit en lecture comme en enregistrement, avec la meilleure note à la clé dans les deux domaines. Il redonne ainsi à Xiaomi la première place du secteur après avoir vu le Mi 10 Pro se faire devancer par le smartphone gaming d’Asus.

C’est la qualité sonore dans son intégralité qui a su séduire, que ce soit le timbre « exceptionnel » avec de bons médiums, des basses fortes et dynamiques, ainsi qu’un équilibre « presque parfait ». DxOMark note notamment les performances des attaques précises avec des instruments et des voix qui sont bien détachées et claires. La quasi-absence de distorsion, quel que soit le style musical, et la qualité des artefacts sont également mis en avant.

Les quelques points négatifs relevés concernent notamment la trop grande proximité de la source sonore qui peut altérer le rendu sonore à distance. Le volume minimum est un peu faible, rendant l’écoute des parties calmes de certains contenus tels que la musique classique difficiles à entendre. À plein volume, ce sont les basses qui font défaut.

Excellent en enregistrement aussi

En enregistrement, le Xiaomi Mi 10S devance d’un tout petit point le ROG Phone 5 dont c’était l’un des points forts. Le laboratoire met à l’honneur l’excellent rendu des voix grâce aux bons médiums graves supérieurs. Il perçoit notamment très bien les voix un peu éloignées. Les performances des artefacts sont tout aussi excellentes. Le volume de l’enregistrement de mémos en vocal est bon. L’appareil photo perçoit la localisation des bruits et éléments sur une bonne largeur en enregistrement vidéo. En environnement un peu plus bruyant, la voix se détache bien et est parfaitement captée par les micros.

Xiaomi Mi 10S : on ne fait pas mieux pour l’audio en ce moment

En revanche, le Xiaomi Mi 10S est gêné dans les cas de pression acoustique forte comme un concert de musique électronique, par exemple, et équilibre mal la balance audio. Il souffre alors d’un manque d’extension dans le haut de gamme et accroît les aigus qui s’en retrouvent altérés, car trop compressés.

Dans son ensemble, le Xiaomi Mi 10S performe dans des domaines souvent délicats comme la production de bonnes basses, précises et percutantes. Le timbre est excellent avec de bons médiums et produit un équilibre global.

Les derniers articles