10 ans plus tard, la 3D revient hanter le marché des tablettes

L'art de réinventer un flop technologique

 

Malgré les avancées technologiques et les efforts déployés par les industriels, la 3D n'a jamais réussi à devenir un réel succès commercial. Mais est-ce une fatalité ? ZTE veut croire en la 3D avec cette nouvelle tablette qui promet de révolutionner le marché avec un écran 3D sans lunettes.

ZTE Nubia Pad 3D // Source : ZTE

Une nouvelle tablette promet de révolutionner le marché avec un écran 3D sans lunettes. Il s’agit de la ZTE Nubia Pad 3D, née de la collaboration entre ZTE et Leia, une entreprise spécialisée dans les technologies 3D. Disponible à l’international sous le nom de ZTE Nubia Pad 3D, elle sera commercialisée aux États-Unis sous l’appellation Leia Lume Pad 2 en raison des restrictions imposées par le gouvernement américain à l’encontre de ZTE.

ZTE Nubia Pad 3D // Source : ZTE

La tablette est équipée d’un écran IPS LCD de 12,4 pouces, en définition 2560 x 1600 pixels et un taux de rafraîchissement de 120 Hz. Cet écran utilise la technologie de Leia pour créer l’effet 3D, associé à un suivi des yeux grâce à la caméra frontale stéréoscopique. Le dispositif permet ainsi d’envoyer des images légèrement différentes à chaque œil, à la manière d’une Nintendo 3DS. La définition effective est probablement réduite de moitié en mode 3D, comme ce que l’on a pu voir au CES 2023 sur un PC d’Asus.

La 3D offre une expérience visuelle impressionnante, cependant, elle rencontre certaines difficultés

C’est vrai, des technologies similaires ont déjà été utilisées sur divers écrans, comme la Nintendo 3DS mais également le Sharp Aquos Phone ou le LG Optimus 3D. La 3D sans lunettes aura pris 10 ans à revenir, cela nécessite beaucoup de technologies et une grosse puissance de calcul, sans oublier des écrans à haute définition, faible latence, avec des taux de rafraîchissement élevés.

On avait eu l’occasion de tomber sur une tablette comparable au CES 2023. C’était déjà bluffant. La technologie 3D sans lunettes est une expérience visuelle vraiment impressionnante qui permet de profiter d’une immersion encore plus intense. Cette technologie arrive à créer une illusion de profondeur et de relief sans avoir besoin de porter de lunettes.

Pour cette tablette ZTE, la fiche technique semble dater d’il y a deux ans, avec un processeur Qualcomm Snapdragon 888 de 2021, 8 Go de RAM, un stockage de 128 Go ou 256 Go, une batterie de 9 070 mAh compatible avec la charge rapide de 33 W, et le système d’exploitation Android 12L. La tablette dispose également d’un emplacement microSD, d’un port USB-C, de quatre haut-parleurs et d’une connexion pogo pin pour un support de charge. C’est à des années lumières de la LG Optimus Pad (2011, tout de même).

ZTE Nubia Pad 3D // Source : ZTE

La grande question concerne la disponibilité du contenu 3D à afficher sur la tablette. Plusieurs options s’offrent aux utilisateurs : créer leur propre contenu grâce aux caméras frontale (8 mégapixels) et arrière (16 mégapixels) stéréoscopiques, ou recourir à la conversion de vidéos 2D en 3D en temps réel, bien que cela puisse être problématique. Une option de vision en 3D est également disponible, nécessitant toutefois que les deux participants disposent d’une tablette Leia. Il y a aussi quelques vidéos compatibles, des films principalement, comme nous avions pu le voir au CES.

Leia propose un écosystème complet d’applications 3D via son Leia Appstore, incluant des jeux en 3D et des outils de développement pour Unity, Unreal, Android SDK, Maya, Blender et WebGL. Enfin, l’application Leia Flix propose des films 3D issus des catalogues de Disney et Warner Bros, et Leia Viewer permet de créer des modèles 3D.

ZTE Nubia Pad 3D // Source : ZTE

En plus de ce problème de contenu, cette tablette aura un second frein majeur : son prix. La ZTE Nubia Pad 3D est disponible en précommande à l’international pour 1 299 euros, tandis que la Leia Lume Pad 2 est proposée à 1 099 dollars aux États-Unis.

On veut y croire

On veut y croire, mais la 3D peine toujours à convaincre. Depuis son apparition il y a plus d’une décennie (et même bien plus), cette technologie a fait l’objet de nombreuses tentatives d’implémentation dans divers domaines, notamment le cinéma, les jeux vidéo et les téléviseurs. Pourtant, malgré les avancées technologiques et les efforts déployés par les industriels, la 3D n’a jamais réussi à devenir un réel succès commercial. Les raisons de cet échec sont multiples : coûts élevés, inconfort visuel, manque de contenu adapté, ou encore l’obligation de porter des lunettes spéciales pour profiter de l’effet tridimensionnel.

Aujourd’hui, alors que la tablette 3D de ZTE et Leia fait son entrée sur le marché, on ne peut s’empêcher de se demander si cette fois-ci sera la bonne. Les deux entreprises misent sur l’élimination des lunettes grâce à la technologie de champ lumineux et un écosystème d’applications dédiées pour séduire les consommateurs. Mais est-ce suffisant pour relancer l’intérêt pour la 3D et en faire enfin un succès commercial durable ? Seul l’avenir nous le dira. Malgré les promesses d’une expérience visuelle en trois dimensions, il est légitime de demeurer sceptique quant à l’avenir de ce produit.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.