Le jeu vidéo sur Mac n’est pas encore là, mais c’est déjà très prometteur

 

Apple teste en ce moment un nouvel outil de portage de jeux permettant aux développeurs de publier leurs jeux sous Windows sur macOS Sonoma. La bêta a reçu sa première mise à jour et les performances constatées sont prometteuses.

macOS Sonoma // Source : Apple

Le jeu vidéo sur Mac, ça a toujours été un problème. Aucun outil natif à destination des développeurs pour les portages depuis Windows et une architecture SoC qui n’arrange pas les choses. Pourtant, Apple semble vouloir conquérir les joueurs avec macOS Sonoma, prochaine version du système d’exploitation des Mac. Avec le Game Porting Tool en bêta, les développeurs peuvent plus facilement porter leurs jeux sur les ordinateurs d’Apple.

Un Game Porting Tool qui entend offrir de belles performances sur Mac

Pour rappel, cet outil est basé sur Wine, une plateforme open source très répandue qui permet de jouer à des jeux Windows sur Linux ou macOS. Comme le précise 9to5Mac, le Game Porting Tool va plus loin et permet de « convertir DirectX 12 en Metal 3 en temps réel » pour les graphismes. De quoi offrir des performances bien meilleures.

La semaine dernière, Apple a publié une mise à jour de la bêta de cet outil avec la 1.0.2 et tout un chacun, sachant manipuler le terminal de commande, peut le tester. Il faut au préalable avoir installé la dernière version bêta de macOS Sonoma et être inscrit au programme des développeurs d’Apple. À noter qu’une première bêta publique du système d’exploitation sera lancée ce mois-ci, avant une sortie officielle cet automne.

Des jeux vidéo fluides sur Mac : ça semble possible

C’est ce qu’a fait le youtubeur Andrew Tsai, qui a effectué des tests sur différents jeux et a constaté des améliorations significatives. Il raconte que sur un Mac avec une puce M1 Max, le taux de rafraîchissement d’Elden Ring est passé de 26 à 32 FPS. Même améliorations pour Cyberpunk 2077 sous Mac M2 Ultra : on passe de 8 à 18 FPS avec la dernière version du Game Porting Tool.

Chose étonnante : la compatibilité avec les puces Ultra semble moins bonne qu’avec les autres. Par exemple, selon les tests d’Andrew Tsai, les jeux fonctionnent mieux sur des puces moins puissantes. C’est probablement un souci de compatibilité, puisque les puces Ultra sont globalement la fusion de deux puces Max en une. Par exemple, avec une puce M1 Max, on peut faire tourner Cyberpunk 2077 à 40 images par seconde. Aussi, d’autres jeux vidéo deviennent compatibles avec le Game Porting Tool : c’est le cas de Horizon Zero Dawn ou encore Resident Evil 2.

Pour le moment, cela rend les jeux difficilement jouables avec les paramètres graphiques poussés au maximum, mais les efforts d’Apple semblent prometteurs. De leur côté, les développeurs pourraient aussi travailler à des optimisations. Reste à savoir quelles pourraient être les conséquences, sur l’autonomie des MacBook notamment.


Envie de retrouver les meilleurs articles de Frandroid sur Google News ? Vous pouvez suivre Frandroid sur Google News en un clic.