Test du HyperX Cloud II Wireless : une référence, enfin en sans-fil

Tout aussi bon, sans le fil

Points positifs du HyperX Cloud II Wireless
  • Léger et confortable
  • Construction solide
  • Performances sonores
  • Autonomie excellente
  • Compatible PS4
Points négatifs du HyperX Cloud II Wireless
  • Microphone dans la moyenne
  • Manque d'options dans le pilote
  • Uniquement utilisable en sans-fil
 

La réputation d’HyperX en ce qui concerne les casques gamer n’est plus à faire. Quand la marque sort une version sans-fil d’un de ses modèles phares, nous l’attendons donc au tournant. Il est l’heure de vous donner notre avis complet sur le casque HyperX Cloud II Wireless.

Le casque gaming HyperX Cloud II

Le casque gaming HyperX Cloud II // Source : Frandroid – Arnaud GELINEAU

Le casque gamer HyperX Cloud II Wireless reprend le même design que son grand frère filaire et profite de l’expérience de la marque en matière de sans-fil (avec les modèles Flight et Flight S notamment). Proposé au prix conseillé de 169,99 euros, il embarque également les mêmes fonctionnalités et attributs que la version filaire.

On retrouve logiquement la conception signature de la marque. Les transducteurs de 53 mm sont également de la partie et annoncent une prestation sonore convaincante. Après plusieurs semaines en sa compagnie, nous vous livrons notre avis complet sur le tout dernier né de la gamme gaming de Kingston.

Aucun risque pris sur le design

Une chose est sûre : HyperX ne prend que très rarement des risques en ce qui concerne le design et l’ergonomie de ses casques. La marque s’en tient à ce qu’elle sait faire et ce n’est pas forcément une mauvaise chose ici.

En effet, le Cloud II Wireless reprend presque trait pour trait le design et la conception de sa version filaire. Cette construction que nous retrouvons également sur le Cloud Alpha a toujours été appréciée des joueurs pour son confort et sa solidité. Pas de quoi forcément être déçu.

Source : FRANDROID — Anthony WONNER

Source : FRANDROID — Anthony WONNER

On retrouve donc un arceau en métal de couleur rouge, qui s’insère sur sa partie haute dans un fourreau recouvert d’un similicuir arboré de surpiqûres rouges. La partie intérieure est parée d’une mousse généreuse et le logo de la marque trône fièrement sur la partie supérieure.

Cet arceau métallique s’éclate de part et d’autre pour soutenir les oreillettes qui peuvent ainsi pivoter légèrement sur l’axe horizontal afin d’épouser le pourtour des oreilles. Cette conception, déjà bien connue de la marque permet au casque d’être particulièrement confortable, d’autant qu’il s’ajuste également parfaitement aux têtes les plus volumineuses.

Les oreillettes, entièrement construites en plastique noir, arborent le logo de la marque imprimé en rouge. Elles englobent très bien le pavillon de l’oreille et profitent d’un revêtement en similicuir rembourré grâce à une mousse, là aussi, suffisamment généreuse.

Source : FRANDROID — Anthony WONNER

Source : FRANDROID — Anthony WONNER

L’oreillette gauche accueille une molette de réglage du volume (qui affecte le volume général de Windows). Pour celle de droite, on notera la présence d’un bouton d’alimentation permettant de couper le micro lorsque le casque est allumé. On profite également d’un second bouton, dédié à l’activation du mode 7.1.

En ce qui concerne la connectique, le casque communiquera avec PC et PS4 à l’aide d’un dongle USB assez volumineux. Si un port USB type C est présent sur le casque, il ne servira malheureusement qu’à le recharger. Il ne sera donc pas possible d’utiliser le casque en filaire même si un câble est logiquement fourni dans la boîte.

Source : FRANDROID — Anthony WONNER

Source : FRANDROID — Anthony WONNER

Casque gamer oblige, le Cloud II Wireless est logiquement fourni avec un microphone amovible, accompagné de sa bonnette. Il se connecte sur l’oreillette gauche à l’aide d’un connecteur jack et propose une perche à mémoire de forme qui aurait gagné à être un peu plus rigide. Bonne idée cependant : la base du microphone est cerclée d’un éclairage rouge qui indique lorsque le micro est coupé.

Malgré le passage au sans-fil, le Cloud II Wireless gagne quelques grammes sur la balance par rapport à la version filaire et ne dépasse donc pas les 310 grammes. Ce dernier point ne fait qu’accentuer notre excellent ressenti par rapport à ce casque qui se montre très confortable et donc parfaitement adapté pour de longues sessions de jeu.

Des fonctionnalités limitées

Malgré sa compatibilité avec le pilote HyperX NGenuity, le Cloud II Wireless reste finalement assez chiche en fonctionnalités. Le logiciel permet d’ajuster le volume du casque, du microphone ainsi que l’activation de la spatialisation virtuelle (qui est, on le rappelle, activable via un bouton dédié). On déplore ainsi l’absence d’un égaliseur ou même de réglages liés au microphone intégré. Dommage.

Seul avantage : la possibilité de créer des profils pour, par exemple, activer la spatialisation au lancement d’un jeu. Si cette possibilité n’a que peu d’intérêt pour vous, le pilote NGenuity est totalement dispensable. Notons également qu’il est possible de définir un délai avant l’extinction automatique du casque lorsqu’il n’est pas utilisé.

Convaincant par ses performances

Le Cloud II Wireless est doté de transducteurs dynamiques de 53 mm avec des oreillettes logiquement fermées. Il délivre des prestations sonores très correctes et parfaitement adaptées à un usage multimédia. Il saura donc accompagner les utilisateurs aussi bien pour du jeu que pour de l’écoute musicale.

À l’oreille, le casque offre une bonne dose de basses, comme la plupart des casques pour joueurs. Cela reste néanmoins raisonnable et ne prend pas le pas sur le reste des fréquences. Les médiums sont également très bien retranscrits permettant ainsi une bonne distinction des voix. Seuls les aigus pourront se montrer un peu trop criards sur certains sons.

Source : FRANDROID — Anthony WONNER

Source : FRANDROID — Anthony WONNER

La bonne stéréophonie proposée par le Cloud II Wireless permet une bonne localisation des sons qui sera notamment utile en jeu. Notons que la spatialisation 7.1 virtuelle proposée par le pilote permet d’étendre de façon plutôt décente la scène sonore et pourra apporter un soupçon d’immersion supplémentaire.

Comme souvent maintenant, nous n’avons rien à redire sur la connexion sans-fil qui est tout simplement excellente. Nous n’avons constaté aucune latence particulière et la portée est, elle aussi, très convaincante en autorisant une utilisation du casque à plusieurs mètres de l’ordinateur sans aucun problème.

Le microphone fourni dans la boîte est également intéressant et permet de capturer la voix de façon claire. On n’égale logiquement pas les meilleurs modèles du marché, mais la performance du Cloud II Wireless est amplement suffisante pour discuter avec nos camarades de jeu. Comme toujours, vous trouverez ci-dessous un extrait sonore enregistré à l’aide du microphone du casque.

Enfin, en ce qui concerne l’autonomie, HyperX annonce pas moins de 30 heures loin du chargeur. S’il est comme toujours difficile de vérifier précisément cette valeur, elle nous parait loin d’être exagérée tant le casque est endurant. Il est possible de l’utiliser sans problème pendant plusieurs jours ce qui le place parmi les meilleurs élèves de sa catégorie. Le casque se chargera complètement en quelques heures et enverra une notification discrète lorsque la batterie est bientôt vide.

Prix et disponibilité du casque HyperX Cloud II Wireless

Le casque HyperX Cloud II Wireless est disponible au prix conseillé de 169,99 euros sur le site d’HyperX et chez les revendeurs partenaires. Il existe en rouge, bronze et noir.

Note finale du test
8 /10
HyperX réussit son pari avec brio en proposant une version sans-fil très convaincante de son casque phare. Le Cloud II Wireless se positionne comme un casque très bien construit et particulièrement confortable qui pourra accompagner les joueurs au quotidien.

Il offre en outre une prestation sonore de qualité avec un rendu globalement équilibré même si les basses restent prédominantes. Le microphone reste cependant un peu en retrait et on déplore le manque de personnalisation et de fonctionnalités par rapport à certains modèles concurrents.

HyperX est également peut-être un peu gourmand en ce qui concerne le prix avec un casque proposé à 169,99 euros. À titre de comparaison, le G733 de Logitech est lui vendu pour 20 euros de moins.

Points positifs du HyperX Cloud II Wireless

  • Léger et confortable

  • Construction solide

  • Performances sonores

  • Autonomie excellente

  • Compatible PS4

Points négatifs du HyperX Cloud II Wireless

  • Microphone dans la moyenne

  • Manque d'options dans le pilote

  • Uniquement utilisable en sans-fil

Les derniers articles

  • Utilisez-vous un service de cloud gaming ?

    Cloud gaming

    Utilisez-vous un service de cloud gaming ?

    04 décembre 202104/12/2021 • 18:07