Ce nouveau capteur pourrait bientôt révolutionner les montres connectées avec de nouvelles mesures

 

L'entreprise californienne Rockley Photonics a développé un capteur infrarouge mesurant la fréquence cardiaque, mais également la température corporelle ou le taux d'hydratation. Ce capteur pourrait être intégré par des constructeurs majeurs de montres connectées.

Le cardiofréquencemètre de la Samsung Galaxy Watch 6
Le cardiofréquencemètre de la Samsung Galaxy Watch 6 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Pour mesurer la fréquence cardiaque, les montres et bracelets connectés utilisent actuellement tous la même technologie : la photopléthysmographie. Concrètement, les appareils embarquent un certain nombre de diodes qui vont émettre une lumière verte pulsée réfléchie par le sang qui circule dans le poignet. On parle donc de cardiofréquencemètre optique. C’est d’ailleurs un système similaire qui est utilisé pour mesurer le taux d’oxygène dans le sang, cette fois avec une lumière rouge pour analyser si le sang transporte suffisamment d’oxygène.

Néanmoins, cette technologie n’est pas sans défaut. Elle va notamment nécessiter que les capteurs soient positionnés contre la peau, sans fuite de lumière extérieure et avec une montre positionnée à un endroit bien irrigué, donc un peu plus haut sur le poignet qu’une montre traditionnelle.

C’est afin d’apporter une solution à ces problèmes que l’entreprise Rockley Photonics a développé un tout nouveau type de capteur, comme le rapporte le site Android Central. Baptisé Bioptx Biosensing Band, il s’agit d’un prototype de bracelet connecté dont les mesures de santé ne sont pas basées sur des diodes vertes ou rouges, mais sur des capteurs infrarouges : « Le bracelet Bioptx est le premier bracelet intégré à combiner la technologie propriétaire de laser infrarouge de Rockley, des capteurs photopléthysmographiques et des algorithmes propriétaires personnalisables pour détecter et mesurer plusieurs données de santé ».

Un capteur qui multiplie les mesures de santé

L’intégration de ces capteurs infrarouges devrait permettre d’ajouter de nouvelles mesures à celles que l’on connaît déjà. Outre la fréquence cardiaque, la SpO2 ou la variabilité de la fréquence cardiaque, le prototype de Rockley serait ainsi capable de mesurer le taux d’hydratation corporel, la température corporelle ou la fréquence respiratoire. Android Police indique également que l’entreprise travaille à mesurer le taux de sucre dans le sang ainsi que la pression sanguine, deux données sur lesquelles ont sait qu’Apple travaille activement depuis des années.

Le Bioptx Biosensing Band
Le Bioptx Biosensing Band // Source : Rockley

Mais le plus intéressant n’est pas le Bioptx Biosensing Band en tant que tel, mais les ambitions de Rockley. Il s’agit en fait d’un fournisseur qui compte proposer son capteur à différents constructeurs et qu’on pourrait retrouver dans les mois ou années à venir chez d’autres constructeurs. L’an dernier, le patron de Rockley indiquait ainsi « travailler avec six des dix plus gros constructeurs grand public ». Si les constructeurs en question ne sont pas nommés, on peut sans peine imaginer retrouver ce nouveau type de capteurs dans les années à venir chez plusieurs fabricants majeurs de montres connectées. Pour rappel, voici le classement des principaux vendeurs de smartwatch dans le monde au dernier trimestre 2022 :

  1. Apple
  2. Samsung
  3. Huawei
  4. Noise
  5. Fire boltt
  6. Garmin
  7. Amazfit
  8. Boatt

Comme le souligne Android Central, il paraît cependant plus probable que Rockley, entreprise californienne, travaille avec des constructeurs de premier plan comme Samsung, Apple, Garmin ou Huawei. Il faudra cependant encore patienter quelques mois, voire années, pour en savoir davantage.


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).