La berline électrique Polestar 5 cache un étonnant secret

 

Attendue pour 2024, la future Polestar 5 devrait faire le plein de technologies. Et parmi elles, l’arrivée d’un étonnant système de caméras permettant de remplacer la lunette arrière.

polestar-precept-1

Cela fait quelques années déjà que Polestar est devenue une marque à part entière, séparée de Volvo en 2017 mais partageant toujours de nombreuses technologies avec cette dernière. Filiale du groupe chinois Geely, qui possède également le constructeur de voitures électriques Lynk & Co récemment arrivé en France, la firme haut de gamme s’est également spécialisée dans les modèles zéro-émission.

Aujourd’hui, son catalogue se compose de deux modèles, à savoir la Polestar 1 et la Polestar 2, deux berlines électriques, rivales des Tesla Model S et Model 3. Un SUV doit également voir le jour dans les prochaines années, tandis qu’un concept, baptisé Precept fut dévoilé en 2020, annonçant alors une autre grande berline, encore plus luxueuse et performante pour les prochaines années.

Une étonnante fonctionnalité

Il s’agit en fait de la Polestar 5, qui devrait faire son arrivée sur les routes dans le courant de l’année 2024. Si l’on en sait encore très peu, il est fort probable que la berline ressemble comme deux gouttes d’eau au concept dévoilé à Genève. Mais un détail surprend : l’absence de lunette arrière. Un choix esthétique et pratique étonnant, qui a laissé perplexe nos confrères de Carbuzz, qui a alors contacté la marque pour en savoir plus.

Polestar 5
Prototype de Polestar 5

Un porte-parole de Polestar a alors confirmé que « le plan est de faire appel à des caméras à la place de la vitre arrière ». Comme c’est déjà le cas pour certains modèles équipés de rétroviseurs-caméras, la Polestar 5 devrait donc faire appel à un système similaire pour voir ce qu’il se passe derrière.

Reste désormais à savoir comment cela fonctionnera concrètement en pratique. Car la firme souligne néanmoins que ce projet serait soumis à quelques régulations, tous les marchés n’y étant pas favorables.

Une question de poids

Outre l’effet whaou, l’utilisation de cette technologie s’explique également par la volonté de Polestar de réduire au maximum le poids de sa berline. Retirer le vitrage arrière semble être une bonne idée, néanmoins, il semblerait que le toit en verre du concept soit conservé. Reposant sur une architecture en aluminium, cette Polestar 5 devrait être très légère et rigide, pour une efficacité maximale.

La berline devrait alors rivaliser frontalement avec les Porsche Taycan et autres Audi e-tron GT, alors que ses performances n’ont pas encore été annoncées. Reste désormais à savoir si elle sera bien vendue chez nous.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles