Dans le cadre d’une étroite collaboration avec Samsung, l’entreprise italienne Energica a développé une moto électrique connectée truffée de technologies appartenant au géant sud-coréen. Innovant.

Les motos électriques ont tenu une place de choix à l’occasion du salon EICMA, organisé à Milan du 6 au 11 novembre 2018 : le modèle d’Harley-Davidson, la LiveWire, a largement fait son effet, lorsque le design futuriste de la Zeus et de l’Arc Vector ont eux aussi attiré l’œil des curieux. Mais un autre produit construit par un duo composé de Samsung et Energica n’est également pas passé inaperçu : la Bolid-E, mise en lumière par Electrek.

Fruit du projet Smart Ride mené par la branche italienne du géant sud-coréen et la firme transalpine susmentionnée, la moto électrique Bolid-E dispose d’un certain nombre d’atouts esthétiques susceptibles de rencontrer son public. Mais surtout, elle embarque tout un tas de technologies intégrées par la multinationale asiatique, faisant d’elle une bécane unique en son genre.

Crédit photo : Electrek

En premier lieu, les rétroviseurs : en lieu et place des miroirs de notre époque ont été placées des tablettes Galaxy A8 reliées à des caméras à l’avant et à l’arrière du deux-roues. De ce fait, le conducteur jouit d’une visibilité totale à l’arrière grâce à l’un des deux rétroviseurs, et reçoit en parallèle, sur l’autre rétroviseur, des informations sur les dangers et obstacles présents sur sa route.

Démarrez votre moto grâce à une montre connectée

À noter que les caméras de l’engin enregistrent les trajets effectués, que vous pourrez alors revisionner sur une Samsung Smart TV. L’occasion d’admirer une nouvelle fois un voyage en montagnes, à titre d’exemple. La seconde innovation s’articule autour d’une puce NFC, d’une connexion Bluetooth et d’une montre connectée Samsung. Vous l’aurez compris, le Bolid-E est capable de s’appareiller à une smartwatch du leader de la téléphonie mobile.

Crédit photo : Electrek

Une fois l’application Energica téléchargée, l’utilisateur aura accès au niveau de la batterie, à la géolocalisation de sa moto, mais aussi à toute une flopée de données comme la consommation moyenne d’énergie et les performances du bolide (vitesse, couple). Mais surtout, votre smartwatch est capable de se transformer en une technologie de déverrouillage intelligent en faisant office de clé virtuelle.

Des caractéristiques encore inconnues

Placez votre montre au niveau du réservoir, et le moteur du deux-roues s’allumera. Cette clé virtuelle, puisque dématérialisée, peut aussi être envoyée puis utilisée par vos amis — en cas de prêt, par exemple — , à condition de posséder une smartwatch compatible (la Gear S3 au minimum) et dotée de l’application dédiée. Aucune information sur les caractéristiques de la Bolid-E, ni sur son prix et sa date de sortie, n’ont en revanche été communiquées.