Tacita Electric Motorcycles a boosté son offensive électrique en levant le voile sur un cruiser zéro émission introduit au cours de l’année 2020. La T-Cruise Urban, de son nom, se place comme l’une des concurrentes à la LiveWire d’Harley Davidson.

Jusque-là, la firme transalpine Tacita se cantonnait à des deux-roues électriques du type moto-cross : les T-Race Enduro, Motard, Rally et Cross ne faisaient aucun doute quant à leur usage final, se plaçant sur un créneau de niche sur lequel le groupe a décidé de se positionner durablement. L’entreprise italienne a cependant quitté sa zone de confort pour s’attaquer à un nouveau morceau : les motos zéro émission destinées aux villes et aux moyennes distances.

C’est pourquoi l’entreprise s’est attelée à fabriquer la T-Cruise Urban, inspirée d’un prototype dévoilé à l’occasion de l’AIMEXPO 2017. Ses récentes publications sur le réseau social Facebook marquent une nouvelle étape de son développement : les précommandes du modèle ont officiellement été ouvertes en échange d’un billet de 1000 euros en guise d’acompte, laissant entrevoir des livraisons au cours de l’année 2020.

Pour « toutes » les bourses

Plus concrètement, que nous réserve la T-Cruise Urban ? Visuellement, le produit pioche dans le vintage et la modernité en arborant à la fois une position assise basse tels les cruisers d’antan et des roues sportives plus en adéquation avec notre époque. En revanche, rien ne laisse penser de l’extérieur qu’une motorisation 100 % électrique compose l’engin. Pour notre plus grand regret : les indices visuels en ce sens font généralement leur effet.

La T-Cruise Urbain se décline ensuite en quatre versions distinctes, caractérisées par des motorisations différentes :

  • T15 : puissance de 11 kW, 60 Nm de couple
  • T30 : puissance de 27 kW, 60 Nm de couple
  • T45 : puissance de 34 kW, 85 Nm de couple
  • T60 : puissance de 44 kW, 100 Nm de couple

Moins puissante, mais moins chère que la LiveWire

Chaque déclinaison a par ailleurs le droit à des capacités de batterie différentes. D’un extrême à un autre, la T60 équipée d’une batterie de 18 kWh propose une autonomie de 220 kilomètres pour un prix de 19 252 euros, lorsque la T15 chute à 11 965 euros avec sa batterie de 9 kWh (112 kilomètres d’autonomie). Une version T15 pourvue d’une batterie de 7,5 kWh semble au programme (10 645 euros), mais aucun rayon d’action n’est communiqué.

Aucune information sur son allure maximale et son accélération n’apparaît sur la fiche produit. La puissance et l’autonomie demeurent les seuls éléments de comparaison si l’on souhaite confronter la T-Cruise Urban à la LiveWire d’Harley Davidson. Cette dernière affiche une autonomie de 225 kilomètres en conduite urbaine et un moteur atteignant les 78 kW. Sur le papier, l’engin américain semble donc surpasser sa concurrente italienne, mais se veut cependant bien plus onéreux (33 900 euros).