Scooters et motos électriques : vers une meilleure prime à la conversion que les voitures

 

Le ministre délégué aux transports Jean-Baptiste Djebbari a annoncé la mise en place d’une prime à la conversion maximale de 6000 euros pour les scooters et motos électriques.

BMW CE 04

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Depuis 2014, une directive européenne oblige les propriétaires d’un deux-roues motorisé à passer par la case contrôle technique, à l’instar des voitures. À moins de faire appel à une dérogation, autorisée par l’UE si le pays applique d’autres mesures efficaces pour pallier ce manque.

En France, comme le note Auto Plus, le contrôle technique pour les scooters et motos n’a cessé d’être repoussé jusqu’à la date limite du 1er janvier 2022. Une échéance qui approche à grands pas, et qui oblige les autorités à prendre le taureau par les deux cornes pour débloquer la situation.

Aucune condition de revenu

Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux transports, ne compte pas courber l’échine en instaurant un contrôle technique. Au contraire. L’intéressé vient de présenter une série de mesures alternatives, dont une nouvelle prime à la conversion aux enjeux financiers importants.

Scooters et motos électriques : vers une meilleure prime à la conversion que les voitures

Le communiqué de presse du gouvernement indique : « Création d’une prime à la conversion pour l’achat de deux-roues électriques ou très peu polluants pouvant atteindre jusqu’à 6 000 €, accessible sans condition de revenu. Le rétrofit des motos actuelles sera également inclus ».

En clair, l’achat d’un deux-roues branché peut découler sur une prime à la conversion maximale de 6000 euros. Bien qu’aucune condition de revenu ne sera prise en compte, il y a fort à parier que le prix final du véhicule acheté aura une influence sur l’aide financière versée.

Mieux que les voitures électriques

Pour se rendre compte du bel effort gouvernemental, il convient de remettre en contexte le montant de cette aide. Jusqu’ici, l’achat d’un scooter électrique ou moto électrique vous limitait à une prime à la conversion oscillant entre… 100 et 1100 euros. Il y a donc un véritable bond en avant.

En cas de validation des mesures, les voitures électriques ne feraient alors pas mieux. À ce jour, en France, la prime à la conversion pour l’acquisition d’une automobile branchée atteint le seuil de 5000 euros maximum, selon le revenu fiscal de référence du ménage.

Ces mesures seront soumises dans les prochains jours à la Commission européenne, qui les validera ou pas, après examen.

Alors que l’on s’attendait à apercevoir un premier concept au prototype de moto électrique Kawasaki, le constructeur japonais a finalement déballé sa stratégie des quatre prochaines années.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles