NIU YQi : le scooter hybride qui veut vous faire oublier les petites autonomies

 

Un scooter électrique hybride ? Quelle drôle d’idée. Et pourtant, personne n’y avait pensé avant (ou presque), et c’est sans doute la nouveauté la plus remarquée présentée par NIU lors du tout récent EICMA de Milan auquel nous nous sommes rendus.

Le NIU YQi a été présenté en toute discrétion sur le stand de NIU, car ce concept innovant est pour l’instant destiné uniquement au marché asiatique… Du moins officiellement, car l’importateur de NIU, KSR, nous a glissé son intérêt pour ce modèle hors du commun. Avec 250 kilomètres d’autonomie annoncée, le YQi a de quoi rassurer par rapport aux autres modèles 100 % électriques de la marque chinoise, dont le tout nouveau MQi GT Evo, qui va vite (100 km/h) mais dont l’autonomie flirte avec les 65 à 75 km.

Et si ce premier scooter hybride attire l’œil, c’est aussi car c’est la première fois que NIU embarque un moteur thermique dans l’un de ses véhicules. Le constructeur qui prône la fée électricité ferait-il marche arrière ? Peut-être pas, car selon KSR, le YQi répond à une demande spécifique. L’électrique s’est fortement développé en Chine, mais les infrastructures ont du mal à suivre surtout en dehors des zones urbaines.

Des questions techniques encore en suspens

NIU a donc intégré une batterie de 8,5 kg et 48V et 13 Ah, qui est finalement une petite batterie, comparée à celles des autres modèles de la marque. Elle ne sera d’ailleurs pas compatible avec la charge rapide, et il faudra 4h pour la recharger complètement.

L’autonomie sera donc fortement avantagée par le moteur thermique. La partie électrique — comme sur une voiture hybride — sera assez anecdotique et devrait être réservée aux cycles urbains à petite vitesse. Difficile d’obtenir plus d’infos sur la manière dont sera gérée la gestion électrique par rapport à la gestion thermique.

Peut-on choisir de rouler en tout électrique ? La bascule sera-t-elle faite automatiquement dès la batterie déchargée ? Le moteur thermique pourra-il recharger la batterie électrique en roulant ? Impossible d’en savoir plus pour le moment, même de la part des représentants de NIU…

En tout cas, c’est grâce à ce moteur thermique que le YQi pourra atteindre les 110 km/h annoncés par le constructeur.

Une première pierre à l’édifice

En revanche, le YQi est assez imposant : 140 kg sur la balance. Mais son look est plutôt réussi : une sellerie très premium, un démarrage sans clé, un nouvel écran personnalisable déjà présenté sur la RQi (la moto électrique de NIU) et identique à celui du MQi GT EVO, le scooter électrique rapide présent aussi par NIU à l’EICMA.

Pour l’instant, aucun prix n’a été annoncé, ni de date de commercialisation et encore moins en Europe. Mais il faudra garder un œil sur ce modèle atypique de la part d’un constructeur qui pourrait donner des idées à ses concurrents électriques, mais aussi aux marques historiques de scooters thermiques. Bien que Honda soit le véritable pionnier en la matière avec son PCX e:HEV, lancé au Japon en janvier 2021.

Le Horwin SK3 va faire ses débuts européens au début de l’année 2022, à un prix légèrement inférieur à 4000 euros, le tout avec une autonomie de 80 kilomètres.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles