Yego lance ses scooters électriques à Paris : quel prix par rapport à la concurrence ?

 

Basée à Barcelone, la start-up Yego a cédé à la tentation parisienne pour lancer son service de scooters électriques disponibles en libre-service. Ses engins viennent ainsi concurrencer ceux de CityScoot et Lime.

Yego n’est pas la jeune pousse la plus célèbre de France. Pourtant, outre-Pyrénées, l’entreprise s’est petit à petit fait une place dans le secteur de la mobilité partagée grâce à une flotte de scooters électriques en libre-service lancée à Barcelone, Séville ou encore Malaga. En France, Yego s’est même laissé tenter à une incursion à Bordeaux.

Mais c’est bien le marché parisien que la start-up fondée par trois Français lorgne depuis quelque temps. Aujourd’hui, leur lancement au sein de la Ville lumière est officiel, comme le relate Cnews, qui a pu s’entretenir avec l’un des créateurs, Tim Ougeot. Leur parc de 2600 véhicules va donc s’agrandir considérablement d’ici la fin de l’année.

2000 scooters électriques à terme

Car pour l’heure, Yego souhaite progresser étape par étape : quelques centaines de scooters seront dans un premier temps dispatchés dans la capitale. Puis « environ 850 » modèles composeront leur flotte parisienne d’ici fin juillet, et encore plus à l’automne. L’idée étant d’atteindre un seuil de 1500 à 2000 deux-roues.

Assemblé dans les Yvelines, le scooter « Pink Mobility » attire facilement l’œil avec son style vintage et sa couleur verte. Le fonctionnement du service s’appuie sur des processus simples et populaires : tout passe par une application mobile, sur laquelle doivent être préalablement indiqués son permis de conduire, sa carte d’identité et une photo.

Si vous souhaitez voyager à deux, cela est tout à fait envisageable grâce aux deux casques (taille M et L) fournis par la marque.

Yego : quel prix par rapport à CityScoot et Lime ?

Les prix à la location constituent forcément un enjeu de taille au regard de l’actuelle concurrence parisienne, menée par l’acteur historique CityScoot ainsi que Lime. Basé sur une tarification à la minute, le service Yego est facturé 36 centimes d’euros. À titre de comparaison, CityScoot vous demande 39 centimes par minute.

En revanche, CityScoot propose de créditer un nombre de minutes à votre compte : selon la quantité de minutes ajoutées, les prix baissent. À son lancement en janvier dernier, Lime s’était de son côté aligné aux tarifs de CityScoot, soit 39 centimes la minute également. Avec ses prix plus avantageux, Yego a peut-être une fenêtre de tir intéressante.

Les derniers articles