Lightyear Two : cette ambitieuse voiture électrique solaire sera lancée à un prix ridicule

 

À partir de 2024/2025, Lightyear compte lancer sa seconde voiture électrique solaire. Et cette fois-ci, la société hollandaise opterait pour une stratégie tarifaire très agressive avec un prix débutant à 30 000 euros.

lightyear one

La Lightyear One en guise d’image de Une // Source : Lightyear

L’entreprise hollandaise Lightyear est spécialisée depuis l’année 2016 dans les voitures électriques solaires. Son premier modèle, répondant au nom de Lightyear One Pioneer Edition, est entré en production l’année dernière pour un prix de vente avoisinant les 150 000 euros. Un tarif éminemment onéreux.

Pour autant, la société batave compte bel et bien démocratiser ses automobiles solaires grâce à une seconde voiture bien plus abordable. C’est à ce moment-là qu’intervient la Lightyear Two, dont les prémices ont été abordées dans un communiqué de presse. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que son prix va être tiré vers le bas.

30 000 euros

Avec pour ambition de la lancer à partir des années 2024/2025, Lightyear veut se donner le temps de concevoir un modèle fiable et abordable : un tarif de 30 000 euros est ainsi évoqué pour l’Europe, ce qui serait cinq fois mois moins cher que la Lightyear One. À ce prix-là, le Two aura de quoi susciter la curiosité des consommateurs. Aussi, son prix paraît faible au regard des coûts d’investissement liés aux panneaux solaires.

lightyear one

La Lightyear One // Source : Lightyear

Pour ce faire, le constructeur va s’appuyer sur les connaissances acquises lors de la conception de la One. Aussi, il renforcera son partenariat passé avec LeasePlan — une entreprise spécialisée dans la location longue durée —, qui ajoutera à sa flotte 5000 Lightyear Two.

Cette voiture électrique solaire va également avoir droit à des composants plus économiques : sa batterie sera par exemple moins grosse. De ce fait, le prix chutera, tout comme le temps de charge et l’autonomie globale. Sauf que les panneaux solaires installés sur sa carrosserie permettent en contrepartie de récupérer de l’énergie.

L’enjeu du taux d’ensoleillement

Pour vous donner une idée, la Lightyear One est en mesure de parcourir jusqu’à 725 kilomètres WLTP grâce à son accumulateur. En plus de ça, son installation photovoltaïque lui confère une autonomie supplémentaire de 12 kilomètres par heure passée au soleil. Notons que sa longueur de 5057 cm lui permet d’accueillir beaucoup de panneaux.

Évidemment, le taux d’ensoleillement auquel vous exposerez la Lightyear Two est un enjeu majeur qu’il faut prendre en compte. Il n’empêche, plusieurs dizaines, si ce n’est centaines de kilomètres peuvent être récupérés grâce à une exposition longue sur une période d’un mois. Un bon moyen de recharger son véhicule à moindre frais.

Lightyear, en français, année-lumière : un nom ambitieux pour un projet qui l’est tout autant ? Nous avons voulu en avoir le cœur net et, ne reculant devant aucun défi, nous avons accepté de rejoindre la révélation…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles