McLaren pourrait tout envoyer valser avec un SUV électrique

 

Si McLaren avait jusqu'alors déclaré refuser l'arrivée d'un SUV dans sa gamme et avait exclu l'idée d'un modèle électrique, la firme pourrait avoir changé d'avis.

Alors que la plupart des constructeurs avaient commencé depuis quelques années à proposer des voitures électriques dans leur gamme, McLaren avait affirmé ne pas prévoit de lancer un tel véhicule. C’était fin 2020, et depuis, il semblerait que les choses aient quelque peu changé du côté de la marque britannique.

Changement de cap

En effet, le constructeur anglais a jusqu’alors toujours été contre ce type de carrosserie, au contraire de Bentley, Lamborghini et Aston Martin, qui ont tous décidé de se lancer sur ce segment depuis quelques années. Mais il y a aussi une autre chose à laquelle McLaren est opposé : la voiture électrique. Dans une interview en décembre 2020, l’ancien patron de la marque, Mike Flewitt avait affirmé : « C’est une question que l’on me pose sur certains marchés, « allez-vous faire un SUV », ou « allez-vous faire une voiture électrique ? », La réponse est non, nous n’allons pas le faire« .

Mais depuis, de l’eau a coulé sous les ponts. Alors qu’un nouveau patron a pris la tête du constructeur de Woking depuis le 1er juillet dernier, les plans ont un peu changé. Dans une interview accordée au média anglais Autocar, Michael Leiters a en effet déclaré que McLaren envisagerait de lancer un futur modèle, qui pourrait prendre la forme d’un SUV. Si rien n’est encore décidé, des discussions seraient actuellement en cours. La marque pourrait en effet avoir été influencée par le succès de ses rivaux sur ce segment pourtant très concurrentiel. Et pour cause, le Lamborghini Urus est désormais le modèle le plus vendu du constructeur. Il devrait par ailleurs s’offrir une version 100 % électrique, qui arriverait en 2030.

Un modèle 100 % électrique

Pour Michael Leiters, le segment des SUV est encore en plein développement et très intéressant. Néanmoins, il déclare que ce projet en est encore à ses débuts, et que la marque reste ouverte au développement d’autres silhouettes. Si rien n’a donc encore été dévoilé au sujet de ce potentiel futur SUV, il se pourrait que celui-ci embarque une motorisation 100 % électrique. Une première pour la marque, qui commercialise déjà un modèle hybride rechargeable, l’Artura. Plusieurs versions pourraient alors être proposées pour ce nouveau modèle, avec deux ou trois moteurs et quatre roues motrices.

Bien sûr, aucune indication sur les performances n’a encore été communiqué à ce stade. Toutefois, McLaren souhaiterait rivaliser avec l’Aston Martin DBX 707, fort de 707 chevaux issus de son V8 et actuellement le SUV de série le plus rapide au monde avec sa vitesse de pointe de 310 km/h et son 0 à 100 km/h en 3,3 secondes.

La future création de la marque anglaise pourrait également faire de l’ombre au prochain SUV électrique de Porsche, le Macan, qui serait prévu pour 2024 et équipé d’un système 800 volts. McLaren pourra profiter d’une dérogation lui permettant de commercialiser des véhicules thermiques après l’échéance de 2035 en raison d’un nombre de véhicules vendus sous la barre des 10 000 par an. Néanmoins, la firme devra se soumettre à l’interdiction de la vente de modèles à combustion interne un an plus tard, soit en 2036.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.