Guerre des prix : l’Audi Q4 e-tron coûterait bien moins cher que le Tesla Model Y

💲 ⚔ 💲

 

Attendu dans le courant du cru 2021, le SUV électrique Audi Q4 e-tron s’armerait d’une grille tarifaire inférieure à la plupart de ses futurs concurrents : un tarif de 45 000 dollars, soit environ 41 000 euros, a en effet été évoqué par le média américain Car and Driver.

Pressenti pour devenir l’un des leaders de son segment, le Tesla Model Y aura-t-il finalement du fil à retordre à s’imposer comme le maître incontestable des SUV de taille intermédiaire ? La question est posée au regard des dernières informations publiées par Car and Driver au sujet de l’Audi Q4 e-tron, Sport Utility Vehicle commercialisé dans le courant de l’année 2021.

Audi Q4 e-tron : une fiche technique en partie connue

Premier véhicule électrifié de la marque aux anneaux à profiter de la plateforme MEB de Volkswagen, dont elle est la filiale, le Q4 e-tron a d’ores et déjà livré ses premiers détails techniques à l’occasion de sa première apparition lors du salon automobile de Genève 2019 : quatre roues motrices, puissance de 400 chevaux, batterie de 82 kWh, 450 kilomètres d’autonomie (selon le cycle WLTP), de 0 à 100 km/h en l’espace de 6,3 secondes.

Le média américain susmentionné croit maintenant connaître la future grille tarifaire du modèle : 45 000 dollars, soit environ 41 000 euros. Un tarif qui viendrait alors mettre de sérieux bâtons dans les roues du Tesla Model Y, dont l’entrée de gamme débute à 63 000 euros. Les Audi e-tron et e-tron Sportback, respectivement vendus à 72 300 et 74 900 euros, se feraient eux sacrément distancer.

Le fer, ils croiseront

Compte tenu des dimensions du Q4 e-tron — 4,59 mètres de long, 1,90 mètre de large et 1,61 mètre de haut –, le fleuron d’outre-Rhin compte bel et bien jouer des coudes avec son concurrent américain, le Model Y mesurant 4,75 mètres de long, 1,850 mètre de large et 1,6 mètre de haut. Cette bataille se joue actuellement sur le papier : à l’avenir, les chiffres de ventes parleront d’eux-mêmes pour déterminer un vainqueur.

Moteur plus petit, absence de boîte de vitesses, batteries garanties plusieurs années, plaquettes de freins moins utilisées… Voici pourquoi les voitures électriques n’ont pas besoin d’autant d’entretient que les véhicules thermiques.
Lire la suite

Les derniers articles