Voitures électriques d’occasion : une aide de 1000 euros officialisée par l’Etat

 

Le ministre délégué aux transports, en la personne de Jean-Baptiste Djebbari, a officialisé auprès du journal Le Parisien un nouveau bonus de 1000 euros relatif aux voitures électriques d’occasion.

Renault ZOE

La Renault ZOE // Source : Renault

La rumeur courait depuis quelques semaines déjà. Début septembre, des bruits de couloir insistants entendus dans l’entourage de Barbara Pompili, Ministre de la Transition écologique, laissaient présager une nouvelle aide financière de 1000 euros pour les véhicules électriques d’occasion. Un mois plus tard, la nouvelle a été officialisée par la voie de Jean-Baptiste Djebbari, Ministre délégué aux Transports, dans les colonnes du Parisien.

Le bonus écologique va baisser en 2021

« Un bonus de 1000 euros sera créé, partout sur le territoire, sans conditions de ressources, pour l’achat d’un véhicule 100 % électrique d’occasion », a annoncé l’intéressé, qui confirme au passage que le bonus écologique actuel de 7000 euros reviendra à son niveau initial de 6000 euros à compter du 1er janvier 2021. « Dans les DOM, en plus de ces 6000 euros, nous créons un sur-bonus de 1000 euros pour accompagner ces territoires où les véhicules coûtent plus cher qu’en métropole », précise-t-il.

Borne de recharge Ionity

Le gouvernement veut apporter plus de soutien à l’installation des bornes de recharge

Ces nouvelles aides incitatives visent ainsi à maintenir la dynamique positive actuellement observée dans le secteur des voitures électriques, dans un contexte économique catastrophique pour la filière automobile.

Le marché automobile s’est écroulé au premier semestre avec des ventes qui ont reculé de 38 %, toutes motorisations confondues. Paradoxalement, le 100 % électrique tire plutôt bien son épingle du jeu, avec 68 000 véhicules supplémentaires déjà vendus. Le succès de la prime à la conversion est indéniable. L’objectif des 200 000 dossiers a été atteint en deux mois.

Par ailleurs, le gouvernement compte renforcer son soutien au réseau de bornes en cours de déploiement. « Il faut accélérer son développement. À l’origine, le gouvernement avait fixé un objectif de 100 000 points de recharge, à l’horizon fin 2022. J’ai obtenu qu’il soit avancé d’un an, à fin 2021, et qu’un effort soit fait pour développer l’itinérance, c’est-à-dire les trajets longue distance », annonce M. Djebbari.

Nouvel effort pour les bornes

Pour ce faire, l’État semble prêt à faire un effort financier en augmentant son enveloppe allouée à l’installation des bornes. Le montant est « aujourd’hui compris entre 1000 et 2000 euros par borne. Il s’échelonnera maintenant de 2000 à 9000 euros, en fonction de la puissance des bornes », promet-il.

Depuis le 1er janvier 2020, les règles concernant le bonus écologique ont changé. Si ce dernier est encore d’actualité aujourd’hui, tous les indicateurs indiquent que d’ici quelques années, celui-ci devrait être revu à de maintes…
Lire la suite

Les derniers articles