Renault Clio et Captur E-Tech : découvrez les deux premières hybrides de la marque au losange

Une nouvelle aventure commence

 

Pour la première fois de son histoire, le groupe français Renault électrifie sa gamme au travers de sa motorisation E-Tech, de laquelle résulte une Clio hybride et une Captur hybride rechargeable. Le duo bénéficiera d’une mise en exergue à l’occasion du Salon automobile de Bruxelles, en janvier.

Le constructeur Renault débute l’année 2020 sur les chapeaux de roues. Et après nous avoir longtemps fait miroiter une hybridation de son offre — depuis l’introduction du concept-car EOLAB au Mondial de l’Automobile 2014 — la marque au losange franchit un nouveau cap. Nouveau cap qui lui permettra notamment de respecter les Accord de Paris visant à réduire les émissions de CO2.

A l’assaut de l’hybride

Cette nouvelle offensive s’articule autour de deux automobiles : l’hybride Clio E-Tech et l’hybride rechargeable Captur E-Tech, présentés dans un dossier de presse disponible en téléchargement sur ce lien. Pour marquer le coup, le fleuron tricolore profitera du Salon automobile de Bruxelles, organisé du 10 au 19 janvier 2020, pour faire valoir les atouts de son duo.

Fruit d’un travail de longue haleine, la Clio et le Captur E-Tech ont bénéficié de la même plateforme modulaire CMF-B. Ce faisant, les deux modèles partagent plusieurs de leurs caractéristiques, à commencer par le bloc essence quatre cylindres 1,6 litre, épaulé par deux moteurs électriques. La première nommée développe ainsi une puissance de 140 chevaux, lorsque la seconde tutoie les 160 chevaux.

Aussi, le freinage régénératif et la régénération de la batterie à la décélération ont été intégrés à chacun des modèles susmentionnés. Un moyen d’optimiser la récupération d’énergie tout au long de votre trajet. Pour le reste, les deux automobiles se distinguent à leur manière par des changements esthétiques extérieurs et intérieurs, couplés à des fonctionnalités propres à leur hybridation.

Badges E-Tech

Équipée d’une batterie de 1,2 kWh, la Clio E-Tech est, selon Renault, capable d’utiliser son mode électrique dans la majorité de ses déplacements urbains : à hauteur de 80 %. Cet atout lui permet d’économiser jusqu’à 40 % de sa consommation de carburant. Grâce à sa puissance, l’exercice 80 à 120 km/h est effectué en 6,9 secondes, alors que sa vitesse maximale (en électrique) oscille entre 70 et 75 km/h.

A l’extérieur, cette Clio hybride se démarque visuellement par des badges E-Tech apposés sur le montant central et la porte de coffre. A l’intérieur, le levier de vitesse intègre un mode « B », lequel renforce le freinage régénératif, tandis que l’habitacle s’équipe d’une instrumentation numérique de 7 pouces et d’un écran centrale de 7 ou 9,3 pouces, forcément équipé du système Easy Link.

A l’avenir, cette automobile est donc éligible à la nouvelle fonctionnalité développée par Renault et Otodo, qui permettra à l’utilisateur de contrôler sa maison connectée depuis son véhicule, et vice-versa. Ce projet a fait l’objet d’une présentation dans le cadre du Consumer Electronics Show (CES) 2020, à Las Vegas.

Huit modèles 100 % électriques d’ici 2022

Le Capture E-Tech hybride rechargeable est quand à lui capable d’avaler 50 kilomètres jusqu’à 135 km/h en utilisation mixte, selon le cycle d’homologation WLTP, et jusqu’à 65 kilomètres en utilisation urbaine. Le tout grâce à une batterie de 9,8 kWh. A l’instar de sa cousine, des badges « E-Tech Plug-in Hybrid » s’invitent sur la porte de coffre et le montant central. La prise de recharge, elle, se situe sur le côté droit.

Cette dernière possède d’ailleurs un voyant lumineux « qui indique l’état de la charge selon la couleur : bleue (en charge), vert (chargé), orange (en attente), rouge (non rechargé) », précise le dossier de presse. L’habitacle se pare d’une instrumentation numérique de 10,2 pouces accompagnée d’un écran multimédia de 9,3 pouces.

« Une autre fonction baptisée E-Save et accessible dans le MULTI-SENSE limite l’usage du moteur électrique et privilégie le moteur thermique afin de conserver une réserve de charge (40% de la batterie au minimum) pour passer en conduite électrique au moment choisi (circuler en centre-ville, par exemple) », ajoute Renault, qui profite de l’occasion pour aborder son cahier des charges à court terme.

Prix encore inconnu

Le groupe français introduira ainsi huit modèles 100 % électriques et douze véhicules électrifiés (hybrides et hybrides rechargeables) d’ici 2022. Parmi elles, une Mégane E-Tech Plug-in. Si, à n’en pas douter, les Clio E-Tech et Captur E-Tech débarqueront sur nos routes dans le courant du cru 2020, l’entreprise n’a pas encore communiqué leurs grilles tarifaires respectives.

Les derniers articles