Ubisoft va utiliser la puissance du cloud pour créer des jeux d’un nouveau genre

 

Ubisoft a présenté, ce vendredi, une nouvelle technologie à la GDC : Ubisoft Scalar. Elle permettra aux développeurs de créer un nouveau genre de jeu grâce à la puissance du cloud computing.

Assassin’s Creed Valhalla
Assassin’s Creed Valhalla // Source : Ubisoft

Quand il ne s’enferme pas dans la répétition d’épisodes, la copie de la dernière tendance à la mode comme les NFT, ou le management toxique, Ubisoft peut faire preuve d’une grande créativité.

À travers son grand réseau de studios interne, Ubisoft s’est notamment fait l’une de ses forces, le développement de nouvelles technologies en interne, comme les moteurs de jeux Snowdrop (The Division) et AnvilNext (Assassin’s Creed).

En amont de la GDC, la Game Developer Conference, Ubisoft a dévoilé, vendredi, l’un de ses nouveaux projets maison : Ubisoft Scalar.

Repenser la création d’un jeu

Ubisoft Scalar sera développé par Ubisoft Stockholm pour permettre à Ubisoft de créer des jeux plus ambitieux et plus complexes. Des jeux que l’on pourrait mettre à jour en temps réel et qui pourrait accueillir de nombreux joueurs.

L’idée de passer par ce nouveau studio pourrait permettre à Ubisoft de faire ce qu’il ne peut pas faire avec les autres studios : créer quelque chose d’ambitieux et nouveau qui ne soit pas une simple itération du jeu précédent. Mais d’autres studios maison comme Kiev ou Bucarest seront aussi de l’aventure. Car le but est aussi d’avoir plusieurs entités capables de profiter de la puissance du cloud computing pour intervenir à tout moment, et sur de simples portions parfois, sur un projet.

Utiliser la puissance du cloud

Les descriptions sur le fonctionnement de Ubisoft Scalar restent encore un peu floues. La technologie doit permettre d’utiliser « la puissance du cloud » pour échapper aux limites techniques des machines de jeu.

Alors est-ce que l’on parle de cloud gaming, où l’intégralité du jeu est calculée sur les serveurs pour être envoyée à l’utilisateur en streaming ? Pas vraiment. On se rapprocherait plutôt de ce que peut proposer du cloud computing, avec des utilités pour les joueurs.

Ubisoft Scalar ne serait pas non plus un nouveau moteur de jeu, mais plutôt un outil pour que les moteurs de jeux existants puissent être accélérés par le cloud, tant en termes de production que d’expériences en temps réel ou de services et maintenance sans avoir à suspendre un fonctionnement.

L’exemple Flight Simulator

Tout cela ressemble au travail accompli par Asobo Studio en France avec Microsoft sur le jeu Flight Simulator.

Un jeu auquel on peut jouer hors ligne, mais qui prend tout son sens une fois connecté au cloud de Microsoft. Il permet alors d’augmenter la complexité du monde (notre planète bleue dans le cas de Flight Simulator), et de le rendre plus dynamique (trafic aérien et conditions météo en temps réel notamment).

Pour un éditeur connu avant tout pour la création de ses mondes ouverts à travers les jeux Ghost Recon, Assassin’s Creed, Watch Dogs ou encore The Crew, c’est forcément une technologie qui peut être intéressante.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles

  • Test du Valve Steam Deck : une preuve de concept
    6 /10

    Valve

    Test du Valve Steam Deck : une preuve de concept

    25 mai 202225/05/2022 • 18:32