La PS4 passe officiellement la barre des 100 millions de consoles vendues pour Sony. Ces ventes se sont faites plus rapidement même que la PS2, grande championne en son temps.

Le marché des consoles de jeux vidéo se porte extrêmement bien. Alors que pressenti comme sur le déclin face à l’avènement du jeu mobile, il a montré sur cette génération qu’il avait encore toute sa santé.

Sony est le grand champion de cette philosophie. Grâce à une communication efficace au lancement, la PlayStation 4 a réussi à convaincre certains joueurs Xbox de changer de bord, et cette image de marque continue de la porter en prime de nombreuses exclusivités.

La PS4 atteint les 100 millions d’unités vendues

Sur ses derniers résultats financiers, Sony a annoncé avoir vendu 3,2 millions de consoles supplémentaires, portant le nombre total de PS4 vendues dans le monde à… 100 millions tout rond.

Comme l’explicite Daniel Ahmad, journaliste spécialisé et respecté dans le milieu, cela fait d’elle la console de salon ayant le plus rapidement atteint les 100 millions d’unités vendues. La PS2 — la console la plus vendue au monde — a atteint ce chiffre en 5 ans et 9 mois, quand la PS4 l’atteint aujourd’hui en 5 ans et 7 mois.

Carton plein donc, mais la prochaine génération commence à pointer le bout de son nez. Et face à la Xbox Scarlett, il n’est pas dit que la PS5 profite de l’élan de sa sœur. Après tout, la PS3 a connu un démarrage désastreux après la PS2, faute d’un Sony trop orgueilleux souhaitant pousser le Blu-Ray au détriment de l’accessibilité de sa console.

Quant à la Nintendo Switch, qui connaîtra une révision Lite en fin d’année, elle continue son bonhomme de chemin sans se soucier des rivalités.