Test du Heatzy Pilote : le boîtier qui connecte vos radiateurs électriques pour faire des économies

Plus limité qu'un thermostat et tout aussi efficace pour votre confort

 

Le chauffage est l’un des plus gros postes de dépense énergétique des foyers français. Encore plus quand il est électrique. Le programmateur connecté Heatzy Pilote est une des rares solutions pour contrôler ses radiateurs électriques sans fil. Son objectif est de nous faire gagner en confort au quotidien, tout en réalisant des économies d’énergie.

Heatzy Pilote pour votre compteur électrique

Heatzy Pilote pour votre compteur électrique // Source : Heatzy

La France est une championne mondiale du chauffage électrique. Ainsi, il est présent dans 30 % des foyers et le parc français représente à lui seul la moitié du parc européen (Sources ADEME et Greenpeace). S’il existe des radiateurs électriques connectés, il y en a peu pour adapter le matériel existant à la modernité.

C’est ce qui a motivé la startup française Heatzy dans la création de son programmateur connecté le Pilote. Une solution peu coûteuse qui se veut aussi efficace que simple à mettre en œuvre.

Design et installation : la simplicité comme maître-mot

Le programmateur connecté Heatzy Pilote se présente sous la forme d’un petit boîtier carré en plastique blanc de 7,8 cm de côté, pour 2,1 cm d’épaisseur. Ce produit assez discret se prolonge par un câble blanc d’une vingtaine de centimètres terminé par trois fils électriques pour le raccordement. Un bleu qui correspond au neutre, un marron pour la phase et un noir en fil pilote.

Sur la tranche supérieure se trouve un bouton physique gris entouré de deux LED, une bleue et une rouge. La qualité de fabrication est correcte avec un assemblage propre, mais sans plus. Un objet simple, qui est livré avec deux vis et leurs chevilles pour l’accrocher au mur. Mais vous pouvez également utiliser l’adhésif double-face inclus. Ce dernier se révèle d’ailleurs amplement suffisant si vous ne voulez pas faire de trous.

Le fil pilote kézako ?

Avant d’avancer dans ce test, nous allons vous expliquer à quoi sert le fil pilote. Il s’agit d’une particularité définie par l’État et obligatoire depuis 2000 sur tous les radiateurs électriques. Toutefois, il est utilisé depuis 1995, ce qui explique que même des installations anciennes peuvent s’en voir équipées. Ce fil pilote est donc un standard hexagonal qui permet de donner quatre ordres à votre radiateur électrique :

  • Passer en mode confort : le radiateur chauffe jusqu’à atteindre la température que vous aurez réglée manuellement sur son thermostat
  • Activer le mode éco : la température est alors réduite de 3,5°
  • Passer en mode hors-gel : la température passe alors à 7°, pour éviter à vos canalisations de geler
  • Et enfin le mode Arrêt : commande à votre radiateur de stopper toute activité de chauffe
Le fil pilote du Heatzy Pilote prend en charge 4 ordres sur les 6 possibles

Le fil pilote du Heatzy Pilote prend en charge 4 ordres sur les 6 possibles // Source : Heatzy

Si le fil pilote 4 ordres est le plus répandu, il existe un fil pilote 6 ordres. Plus récent, il ajoute deux ordres qui sont une baisse de température de -1° ou de -2°. Nous reviendrons plus bas sur ces fonctionnalités. Notez que dans certaines installations, le fil pilote peut être associé en série à plusieurs autres radiateurs. Dans ce cas, un seul boîtier Heatzy suffit à les contrôler.

Les étapes d’installation

Avant de vous attaquer à l’installation, la première chose à faire est de couper toute alimentation électrique au niveau du disjoncteur. Ensuite commence le « gros » œuvre. Première étape, identifiez le branchement d’alimentation de votre radiateur électrique. Pour cela, suivez le câble d’alimentation qui doit se terminer derrière un cache en plastique.

Deux cas de figure se présentent : soit il est sur le côté du radiateur, soit derrière. Dans ce dernier cas, vous devrez démonter le radiateur de son support mural pour continuer l’installation. Retirez ensuite le cache plastique et identifiez les fils de couleur reliés à l’alimentation électrique par un domino ou tout autre système électrique. Le Heatzy Pilote dispose de trois câbles de couleurs, à connecter au même endroit que ceux du radiateur de la même couleur.

L’installation est presque terminée, il est temps de remettre le courant. Vérifiez ensuite que le boîtier comme le radiateur sont bien fonctionnels et que le premier contrôle bien le second.

Première étape, allumez le radiateur et réglez le thermostat. Ensuite, passez le en mode « contrôle », en fonction de votre modèle, il peut aussi s’appeler prog ou automatique. Sur les radiateurs les plus récents, il est clairement nommé « pilotage externe ».  Revenons au boîtier, la LED bleue ainsi que la rouge doivent être allumées. Dans ce cas, la première indique que le boîtier est alimenté et la seconde que le programmateur ordonne au radiateur de chauffer. Si le radiateur chauffe, la première étape de la vérification est validée.

La LED bleue indique que la connexion WiFi est active, la rouge que le Pilote ordonne au radiateur de chauffer

La LED bleue indique que la connexion WiFi est active, la rouge que le Pilote ordonne au radiateur de chauffer // Source : Frandroid / Yazid Amer

Appuyez ensuite quelques secondes sur le bouton gris du Heatzy jusqu’à ce que la LED rouge s’éteigne. Normalement, le boîtier va commander l’extinction du radiateur, chose que vous allez vérifier. Si c’est bien le cas, votre installation est belle et bien opérationnelle. Vous pouvez maintenant refermer le capot en plastique de l’alimentation, remettre en place le radiateur et installer au mur le boîtier. Vient maintenant l’installation logicielle et réseau.

Une configuration simple, mais pas sans obstacles

Installez l’appli Heatzy sur votre smartphone Android ou iOS et lancez là. Avant de commencer, sachez qu’une connexion Wi-Fi en 2,4 GHz est obligatoire. Il vous faut donc vous connecter à votre routeur ou box internet pour désactiver le réseau Wi-Fi en 5 GHz et ne laisser fonctionnel que le 2,4 GHz. Ceci fait, vous pouvez lancer l’app, en ayant pris soin de vous munir avant de votre code Wi-Fi. L’association est alors très simple.

Sur la page d’accueil, cliquez sur le bouton + pour ajouter un programmateur Heatzy Pilote. Ensuite, vous devrez appuyer 3 s sur le bouton du boîtier Heatzy pour lancer le mode appairage.

L’appli sélectionne par défaut le réseau Wi-Fi auquel le smartphone est connecté, vous n’avez plus qu’à entrer le code Wi-Fi. Après quelques secondes, le boîtier est bel et bien connecté à votre réseau. Vous pouvez alors revenir à la configuration initiale de votre routeur ou box internet.

Des usages simples et efficaces

En lançant l’app, l’écran d’accueil liste les boîtiers Heatzy installés et connectés. En cliquant sur le nom de chacun, il est possible de l’identifier en lui donnant le nom de la pièce où il est installé. À droite se trouvent quatre icônes qui correspondent aux quatre ordres que peut gérer le fil pilote.

  • Off coupe toute alimentation électrique au radiateur
  • Celle en forme de soleil lance le mode confort, le radiateur lance la chauffe et la maintient à la température réglée par vos soins sur le thermostat du radiateur.
  • L’icône en forme de croissant de lune bascule le radiateur en mode éco, ce qui correspond à une baisse de température de 3,5°.
  • Enfin, l’icône reprenant l’image d’un flocon de neige active le mode hors-gel. La température est alors réduite à 7°, suffisant pour éviter le gel des canalisations.
Source : Frandroid / Yazid Amer

Source : Frandroid / Yazid Amer

Toutefois Heatzy ne s’arrête pas là et propose trois autres fonctions plus avancées. Faites glisser votre doigt de la droite vers la gauche sur le bandeau correspondant à un boîtier pour les faire apparaître.

Les options supplémentaires pour Heatzy Pilote

Les options supplémentaires pour Heatzy Pilote // Source : Frandroid / Yazid Amer

La première icône identifiée par une horloge correspond au mode programmation. Pour chaque jour de la semaine, vous pouvez définir les heures de fonctionnement et pour chaque tranche horaire définie le mode de fonctionnement (confort, éco ou hors-gel). Encore une fois, Heatzy fait très simple, il y a juste un petit coup de main à prendre, surtout si vous avez de gros doigts.

L’icône en forme de cadenas verrouille le radiateur dans le mode où il se trouve. Il suffit de cliquer de nouveau dessus pour le déverrouiller.

La dernière icône représentant une valise active le mode vacances. Le programmateur connecté va alors automatiquement placer votre radiateur en mode hors-gel. Lancez-le avant de partir et entrez simplement le nombre de jours correspondant à votre absence. Une fonction inutile durant les beaux jours, mais a priori, vous ne chauffez pas votre habitation durant cette période.

Le mode vacances met le radiateur en mode hors-gel durant la période définie par vos soins

Le mode vacances met le radiateur en mode hors-gel durant la période définie par vos soins // Source : Frandroid / Yazid Amer

Petite fonction très sympathique, si vous rentrez en avance de vacances, de week-end, ou du travail. L’appli propose un mode Boost. En restant appuyé sur le mode Confort, vous pouvez demander à votre radiateur de se remettre à chauffer en mode confort durant 30 minutes, 1 heure, 1 h 30 ou 2 heures, pour préparer votre arrivée anticipée. Attention, n’oubliez pas de désactiver le mode vacances en rentrant ou le radiateur va se remettre automatiquement en mode hors-gel ou éco selon votre programmation.

Le mode Boost du programmateur Heatzy Pilote

Le mode Boost du programmateur Heatzy Pilote // Source : Frandroid / Yazid Amer

Si vous disposez de radiateurs dont les fils pilote sont montés en série, un seul boîtier Heatzy suffit pour les contrôler. Dans le cas contraire, il faut installer un boîtier par radiateur. Pour ne pas avoir à les gérer un par un, l’app permet de les regrouper pour créer des zones de chauffe. Il suffit de rester appuyé sur le nom correspondant à un boîtier. Il se grise et vous pouvez alors le déplacer. Posez-le sur un second bandeau boîtier et les deux fusionneront en une zone que vous pourrez nommer ensuite à votre convenance. Chacune se contrôle ensuite comme un radiateur seul, chaque ordre ou programmation sera appliqué à tous les radiateurs de la zone.

Enfin, le programmateur Heatzy Pilote est compatible avec Alexa et Google Assistant et il est possible de l’intégrer dans vos routines IFTTT. Le fil pilote à 6 ordres est bien pris en compte par le boîtier, mais uniquement si vous mettez les mains dans le cambouis en utilisant les API en open source. Le constructeur explique cela par sa volonté de ne pas complexifier l’usage de l’app pour le grand public.

Un gain de confort et des économies, mais…

Le principal reproche que l’on peut faire au programmateur connecté Heatzy Pilote est qu’il est impossible de choisir avec précision la température des radiateurs contrôlés, chose commune avec les thermostats connectés. Pourtant, difficile d’en vouloir au constructeur, qui subit ici les limitations du fil pilote. Il ne faut pourtant pas négliger le gain de confort et les économies réalisées.

Ainsi, avec la programmation, il est très facile d’optimiser votre consommation électrique et de chauffage en fonction de votre quotidien. Quand vous êtes absent, vous passez en mode éco et rétablissez le mode Confort quand vous ou vos enfants rentrez à la maison. Vous pouvez réduire l’intensité du chauffage durant la nuit et revenir au niveau optimal une petite demi-heure avant que ne sonne le réveil. Vous éviterez ainsi d’avoir trop chaud la nuit et au petit matin cela aidera les plus sensibles à sortir de la couette.

Test du Heatzy Pilote : le boîtier qui connecte vos radiateurs électriques pour faire des économies

Reste la question des économies d’énergie. Elles sont réelles rien qu’en optimisant le niveau de chauffe en fonction de votre quotidien. Si vous avez l’habitude d’éteindre votre chauffage pour ensuite le relancer à plein, sachez que la consommation électrique peut alors être plus importante que si vous le laissiez en mode éco durant quelques heures. Ce dernier baisse la température de 3,5°, ce qui apporte une économie d’énergie de 20 % ou plus en fonction de votre matériel. Le mode hors-gel maintient la juste consommation sans risquer de devoir dépenser des fortunes en plombier si vos canalisations gèlent. Loin d’être parfait, le Heatzy Pilote permet tout de même de réaliser des économies intéressantes sur la durée.

Prix et disponibilité du programmateur connecté Heatzy Pilote

Le programmateur sans fil Heatzy Pilote est commercialisée au prix de 49 euros l’unité sur le site de Heatzy, chez Amazon, Boulanger, Darty et auprès des revendeurs partenaires.

Note finale du test
7 /10
Le Programmateur connecté Heatzy Pilote est un produit qui apporte un réel confort au quotidien, tout en aidant à maîtriser sa consommation énergétique et à réduire sa facture d’électricité.

Il ne nécessite pas de grosses connaissances techniques et tout le monde peut l’installer sans rencontrer de réelles difficultés. Seul l’appairage sur le réseau Wi-Fi peut-être délicat, car il faut le configurer en 2,4 GHz. Ce qui demande une petite maîtrise de son routeur ou de sa box internet.

Ses seules limitations proviennent des technologies et normes de nos radiateurs électriques via le fil pilote. Ce qui n’empêche pas d’en profiter pour obtenir des gains de confort et d’énergie réels.

L’application est simple à appréhender et de nombreux didacticiels vidéo vous aideront à maîtriser chaque fonction en quelques secondes.

Si vous êtes équipé en chauffage électrique, le Heatzy Pilote est une solution efficace, assez peu onéreuse et qui sera assez vite amortie.

Points positifs
Programmateur connecté Heatzy Pilote

  • Discrétion du boitier

  • Simplicité d'installation

  • Compatibilité Google Home et Amazon Alexa

  • Fonctions efficaces et simples à mettre en œuvre

  • De réelles économies et un gain de confort au quotidien

Points négatifs
Programmateur connecté Heatzy Pilote

  • Installation Wi-Fi parfois délicate

  • Impossible de régler le thermostat

  • Ne supporte pas le fil pilote 6 ordres

  • Pas de support de Siri

  • Un boîtier par radiateur

Les derniers articles