Nanoleaf : fini le seul RGB pour streameurs, bonjour l’élégance raffinée

10 ans à faire la lumière sur les vidéos et les intérieurs

 

En 2022, la marque Nanoleaf fête ses 10 ans. Une décennie à tenter de connecter intelligemment les éclairages intérieurs en partant d'une simple ampoule basse consommation avant d'arriver à des dalles lumineuses tactiles pour la maison connectée. Et pour marquer l'anniversaire, Nanoleaf lance une nouvelle gamme bien loin de l'image de décoration de streameurs qui lui collent souvent à la peau.

Nanoleaf Shapes Ultra Black Triangles eteints
Les dalles triangulaires connectées Ultra Black Shapes pour fêter les 10 ans de la marque // Source : Nanoleaf

Voilà 10 ans que Nanoleaf tente de faire la lumière sur nos intérieurs afin de les rendre plus funs et conviviaux. Partie d’une simple ampoule connectée voulue très basse consommation, l’entreprise est désormais devenue la coqueluche des streameurs et youtubeurs qui ont redécoré leur setup vidéo avec ses dalles colorées emblématiques ou ses rubans LED assortis.

Mais Nanoleaf refuse se voir accoler cette seule étiquette de produits pour Millenials et tend de plus en plus à se diversifier pour toucher un plus large public, tout en restant fidèle à sa volonté d’innovation perpétuelle. Enrichir et simplifier l’utilisation des éclairages dans la maison connectée de demain, tel est le nouveau cap fixé par la firme qui se dote d’une vraie vision pour l’avenir en prime.

De l’ampoule la plus économique aux dalles connectées

Quand on prononce le nom de Nanoleaf, nombreux sont ceux qui voient alors logiquement des dalles lumineuses qui peuvent adopter des millions de couleurs en fonction de vos envies, de votre musique, de l’heure de la journée, de l’ambiance, etc. La marque a fait sa renommée avec ses panneaux tactiles triangulaires, carrés ou hexagonaux qui se clipsent entre eux pour prendre la forme que vous souhaitez.

nanoleaf les panneaux murales
Les panneaux LED peuvent s’agencer comme vous le voulez // Source : Nanoleaf

Pourtant, tout a commencé en 2012 par l’idée de trois étudiants de Toronto de créer l’ampoule la plus économe du monde. Ces trois apprentis ingénieurs voulaient appuyer leur technologie sur la diffusion de la lumière à la façon d’une bougie pour éclairer différemment et de manière innovante. Un demi-million de dollars récolté plus tard en crowdfunding et des investisseurs de tous horizons en soutien, les trois garçons ont créé Nanoleaf. Ils ont alors sorti leur ampoule, puis leurs premiers panneaux lumineux LED modulaires en 2016 qui deviendront leur marque de fabrique. Les Nanoleaf Aurora — en rapport avec les aurores boréales et leurs multiples lumières — signent l’entrée de l’entreprise dans la maison connectée avec une volonté : éclairer de manière innovante et différente, et réfléchir l’innovation par le design.

C’est sans doute pour cela que la marque multiplie les formes avec même désormais un format tube inauguré avec les Nanoleaf Lines, mais aussi les textures avec impression bois des dalles hexagonales Elements ou bien des futurs triangles Ultra Black Shapes qui arrivent pour fêter les 10 ans. « On veut permettre un maximum de personnalisation par le design, par les couleurs avec des millions au choix, par le choix d’une ambiance depuis l’application », explique Hanan Khay, responsable Europe du marketing chez Nanoleaf. « Tout cela aide à démocratiser la lumière connectée. »

Aller au-delà de l’image du streameur qui colle à la marque

Satisfaire le plus grand nombre avec des éléments de décoration originaux, faciles à installer, des styles au choix, différents moyens pour contrôler ses produits (voix, tactile, commande intégrée ou smartphone) : depuis plusieurs années, Nanoleaf diversifie ses usages et possibilités pour cibler le plus grand nombre. Et le spécialiste de l’éclairage peut se targuer d’une véritable communauté autour de ses produits.

« On a plus d’un million de membres dans la communauté Nanoleaf qui partagent leurs idées, les scènes lumineuses qu’ils ont conçues. Avec l’application, on peut aussi voir en réalité augmentée ce que l’on veut créer comme configuration et le rendu que cela aura sur le mur avant de l’installer », ajoute Hanan Khay. « C’est la communauté qui fait aussi notre succès. »

Nanoleaf Elements
Nanoleaf Elements // Source : Nanoleaf

Cette communauté s’est notamment construite grâce aux streameurs dont on voit l’arrière-plan lumineux souvent éclairé par des dalles Nanoleaf. Au sein de l’entreprise, on admet leur devoir aussi une fière chandelle avec cette exposition visuelle forte. Mais, à demi-mot, on voudrait bien aussi se débarrasser de cette seule image, sans pour autant la renier, car les youtubeurs et streameurs restent aussi les meilleurs ambassadeurs possible auprès des plus jeunes acheteurs.

C’est aussi pour cela que les Nanoleaf Elements ont vu le jour, histoire d’offrir un produit plus discret (les dalles ne peuvent afficher autant de couleurs) pour des intérieurs plus cosy avec leur touche de bois. Pour l’anniversaire de la marque, les triangles Nanoleaf Ultra Black Shapes arborent un tout nouveau look noir, mais avec toujours du RGB et la possibilité de cadencer son éclairage en fonction du rythme musical. Mais les teintes seront désormais plus sombres et marquées.

« Avec les Black Shapes, dont le moindre élément est noir volontairement, on vise une autre cible clairement », reconnaît-on chez Nanoleaf. « On a cherché à avoir un produit extrêmement élégant pour nos 10 ans, mais dans la forme emblématique de la marque, en triangle pour rappeler notre produit originel. »

De l’innovation déjà intégrée pour l’avenir

Les fonctions restent d’ailleurs les mêmes pour les Ultra Black que pour le reste de la gamme, avec le contrôle par smartphone, la connectivité aux assistants vocaux (Alexa, Google Assistant, Siri), la complémentarité de fonctionnement avec IFTTT ou HomeKit notamment. Nanoleaf a été l’un des premiers partenaires d’Apple dans la maison connectée et lui reste fidèle depuis avec une haute complémentarité de son écosystème et de ses technologies.

Ainsi, les panneaux lumineux peuvent déjà servir de routeur Thread, la technologie de connexion de proximité pour les objets connectés, initiée par Apple dans ses HomePod mini pour piloter plus facilement la domotique. « On a toujours eu cette volonté d’être pionnier, parce qu’on y croit. Thread comme Matter sont des technologies de la maison du futur. On se doit de déjà penser à les intégrer », martèle Hanan Khay. « En les ayant déjà présentes dans nos produits, on peut se concentrer sur le développement des prochains appareils. En cela, on garde notre avance sur la concurrence. » La détection de mouvement et d’autres avancées technologiques sont également murmurées.

Nanoleaf Lines
Les Lines donnent un autre style // Source : Nanoleaf

Et la concurrence dans tout ça ? Depuis près de 10 ans, elle se fait plutôt discrète. Il est même étonnant que le concept de Nanoleaf n’ait pas été bien davantage repris. À ce jour, si l’on a eu vent de quelques velléités côté Xiaomi par l’intermédiaire de l’une de ses multiples startups partenaires, rien de concret ne vient tenir la dragée haute à la firme canadienne.

« On veut accélérer sur l’automatisation des éclairages, l’apprentissage intelligent des habitudes de l’utilisateur, mais aussi développer nos formats, miser sur une touche plus féminine ou cocooning. Et pour cela, une chose nous importe : les retours de nos utilisateurs », résume la responsable de Nanoleaf. Continuer sur sa lancée tout en diversifiant sa gamme.

Nanoleaf Lines
Source : Nanoleaf

Les panneaux restent le cœur de la machine à succès et d’autres nouveautés arrivent, mais la gamme Essential, composée des ampoules et rubans LED, devrait aussi connaître un essor plus important, nous laisse-t-on entendre. Il faut dire que les produits de base (moins onéreux que les panneaux) peuvent permettre d’attirer dans son giron des utilisateurs moins aguerris, moins gamers et davantage surtout en quête de simplicité d’usage. Avant de les faire basculer du côté lumineux de la décoration tactile et connectée évidemment…

Prix et disponibilités de Nanoleaf Ultra Black Shapes

Le pack de neuf dalles LED Nanoleaf Shapes Ultra Black Triangles est mis en vente à 219,99 euros. Le pack d’extension de 3 panneaux est annoncé à 69,99 euros. Tous les produits sont disponibles dès le 14 juillet sur le site de Nanoleaf dans le cadre de l’opération « Nanoversary» pour les 10 ans.

Nanoleaf shapes ultra black
Tout est noir dans la boîte de l’édition limitée Shapes Ultra Black Triangles // Source : Nanoleaf

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles