Le Wi-Fi 6E va arriver chez nous : l’UE lui a ouvert un spectre

Un spectre de 480 MHz est ouvert dans la bande 6 GHz

 

En Europe, et en dépit de quelques difficultés, le dossier Wi-Fi 6E avance. On apprend que l'union Européenne lui a réservé un spectre bien à lui sur la bande des 6 GHz.

Maintenant qu’un spectre lui est dédié, le réseau Wi-Fi 6E va pouvoir commencer à se frayer un chemin en Europe

Maintenant qu’un spectre lui est dédié, le réseau Wi-Fi 6E va pouvoir commencer à se frayer un chemin en Europe // Source : Pixabay

La chose aura pris un peu plus de temps qu’aux États-Unis, où la FCC a ouvert il y a deux ans déjà un spectre de 1200 MHz au sein de la bande 6 GHz, mais le Wi-Fi 6E va enfin commencer à faire son entrée sur les réseaux européens. Plus restreint qu’aux États-Unis (480 MHz seulement), le spectre ouvert par l’EU sur la bande des 6 GHz va donner le coup de départ à une adoption qui n’était nécessairement pas gagnée sur le vieux continent.

Contrairement aux standards Wi-Fi existants, limités à la bande 5 GHz, le Wi-Fi 6E exploite les 6 GHz pour proposer des vitesses de transferts parfois doublées (jusqu’à 9,6 Gbps) face au Wi-Fi 5. Seulement voilà, de nombreux pays européens exploitaient déjà les spectres 6 GHz pour divers usages. En France par exemple, cette bande était utilisée par les faisceaux hertziens, mais est aussi le système CBTC (communication-based train control) voué à la signalisation ferroviaire. Pour éviter tout « chevauchement » fâcheux dans les fréquences attribuées, l’Union européenne a dû procéder à leur uniformisation à l’échelle européenne. Une concertation qui porte aujourd’hui ses fruits.

Un spectre factuellement ouvert au Wi-Fi 6E dès décembre

De façon plus précise, l’UE a déclaré dans son bulletin officiel que la bande de fréquence ouverte pour le Wi-Fi 6E s’étirera de 5 945 MHz à 6 425 MHz, et ce à compter du 1er décembre 2021. Comme le précise XDA Developers suivant les informations de Wi-Fi Now, l’UE limite toutefois l’utilisation de ces fréquences uniquement aux dispositifs LPI (Low Power Indoor) et VLP (Very Low Power).

La Wi-Fi Alliance, à l’origine des différents standards de communication Wi-Fi, s’est félicité de la décision de l’UE. « Cette décision fera progresser la connectivité numérique de l’Europe en permettant le déploiement des technologies Wi-Fi 6E. La Wi-Fi Alliance s’engage à continuer à travailler avec les régulateurs européens sur le développement du cadre réglementaire et l’accès aux spectres nécessaires pour soutenir l’écosystème Wi-Fi en expansion », lit-on dans un communiqué daté du 30 juin.

Bien que les effets de cette mesure ne se matérialiseront avant quelques mois, la nouvelle est bonne pour l’utilisateur final qui pourra compter à court terme sur une connexion domestique beaucoup plus rapide — du moins sur les appareils et routeurs compatibles Wi-Fi 6 / 6E.

Avant l’ouverture du CES 2020, la Wi-Fi Alliance présente une nouvelle dénomination de sa technologie : le Wi-Fi 6E. Son rôle ? Mettre en avant les appareils compatibles avec le Wi-Fi à 6 GHz.
Lire la suite

Les derniers articles