Ces deux vélos électriques abordables combleront vos sorties urbaines et tout-terrain

 

La marque Eleglide a levé le voile sur deux nouveaux vélos électriques répondant au nom de Citycrosser et Tankroll. Dans les deux cas, le prix de base se veut relativement abordable.

eleglide
Source : Eleglide

Eleglide renforce son offre de vélos électriques avec deux nouveaux modèles aux usages opposés : d’un côté, le Citycrosser se destine aux déplacements urbains, de l’autre, le Tankroll est taillé pour le tout-terrain. Qu’importe : ce binôme s’appuie dans tous les cas sur une stratégie tarifaire agressive pour être le plus attrayant possible, nous apprend eBike News.

Le Citycrosser s’arrache au prix de 1099 euros. Il est donc considéré comme un VAE relativement entrée de gamme. Pour ce tarif, vous avez affaire à un cycle d’un poids de 22 kilos tout de même, équipé d’un moteur de 250 W placé sur le moyeu de la roue arrière. Au total, ce deux-roues délivre un couple décent de 45 Nm.

Belle autonomie théorique

Le constructeur ne précise pas quel capteur est utilisé, même si le prix abordable fait plutôt pencher pour la première option. Sa vitesse est de toute manière limitée à 25 km/h comme le stipule la loi européenne. À cela, ajoutez une batterie de 360 Wh nichée dans le cadre – de type fermé.

Eleglide-Citycrosser.jpg
Source : Eleglide

Cet accumulateur amovible peut fournir une autonomie de 75 km, est-il indiqué, sans que l’on sache avec quel mode d’assistance – il en existe 5 – ce résultat a été obtenu. Ses pneus de 27,5 pouces sont couplés à des freins à disque, mais là encore, aucune précision sur leur nature (à disque ou hydraulique) n’est donnée.

Le Citycrosser propose enfin un porte-bagages avant pour transporter quelques effets personnels, un écran LCD d’1,75 pouce, une transmission Shimano à 7 vitesses et une certification IPX4, qui le protège des éclaboussures d’eau.

Tankroll, un poids tank

Le Tankroll porte bien son nom, lui qui pèse pas moins de 31 kilos. C’est énorme. C’est donc normal que sa batterie certes plus généreuse (480 Wh) se cantonne à une autonomie légèrement plus faible (70 km). En revanche, ce modèle a droit à un couple plus important pour les démarrages et les reprises : 57 Nm.

Eleglide-Tankrol
Source : Eleglide

Ce qui attire l’attention au premier regard, ce sont bien évidemment ses pneus de 26 pouces pour 4 pouces de large. De quoi amortir le maximum de chocs possibles lors de vos sorties. Fort heureusement, une suspension hydraulique a aussi été ajoutée pour booster le confort et gérer les à-coups rencontrés sur des terrains irréguliers.

Son écran prend aussi du galon : 2,4 pouces. On retrouve aussi la même certification IPX4, des freins à disque et une transmission Shimano à 7 vitesses. Le tout pour la somme de 1199 euros. Le site officiel de la marque livre en France, selon notre simulation.

Le Parisien révèle un plan vélo de 250 millions d’euros attribué à l’année 2023. La Première ministre, Élisabeth Borne, devrait officialiser la nouvelle en ce mardi 20 septembre 2022.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles