Expanscape Aurora 7 : 7 écrans et un i9-9900K sur ce PC aux relents cyberpunk

Les ZenBook Duo d'ASUS paraissent désormais un peu chiches !

 

7 écrans... sur un seul et unique ordinateur portable équipé de composants de bureau, c'est le concept du Aurora 7 d'Expanscape, une marque anglaise spécialisée dans les ordinateurs portables utilitaires et réparables directement par l'utilisateur. Ce prototype bat tous les autres PC portables à écrans multiples présentés jusque là...

Voici le Expanscape Aurora 7 , un monstre équipé de sept écrans dépliables et dont l’autonomie ne dépasse pas une heure  

Voici le Expanscape Aurora 7 , un monstre équipé de sept écrans dépliables et dont l’autonomie ne dépasse pas une heure  // Source : Expanscape

Vous aimez les machines atypiques ? Avec l’Aurora 7 vous êtes servis. Cet étrange prototype de PC portable fabriqué par le constructeur britannique Expanscape arbore pas moins de 7 écrans. De quoi renvoyer aux oubliettes le Razer projet Valerie, présenté sur le CES 2017, et éclipser les ZenBook Duo d’ASUS et leur concept à double écran, sauf en termes de compacité. Car l’Aurora 7 n’a clairement pas vocation à être un PC portable comme les autres. Il faut plutôt le voir comme un PC de bureau pouvant être transporté… à condition d’avoir de la force (il pèse presque 12 kilos !). 

D’ailleurs sa fiche technique ne trompe pas, on y trouve des composants voués au monde desktop, en plus de trois moniteurs Ultra HD (3840 par 2160 pixels) de 17,3 pouces rattachés à une dalle centrale Ultra HD elle aussi. Deux sont positionnés verticalement de part et d’autre, et un autre se loge horizontalement au-dessus. Les trois autres écrans sont limités à une diagonale de 7 pouces pour une définition Full HD. Deux sont intégrés au-dessus des moniteurs au format portrait, et le troisième à droite d’un petit trackpad, sous le pavé numérique.

Un Core i9 de bureau aux commandes

Pour donner vie à son PC, Expanscape a pour l’instant fait le choix d’un Core i9-9900K (8 cœurs / 16 threads cadencés jusqu’à 5,0 GHz) couplé à une GeForce GTX 1060 et à 64 Go de RAM. On y trouve pour le reste 2,5 To de stockage en SSD et 2 To supplémentaires sur disque dur. la connectique s’axe sur trois ports USB 3.0, un port Thunderbolt 3 et une sortie HDMI, tandis que la connectivité est pour sa part limitée au Wi-Fi 802.11 ac (Wi-Fi 5) et à du Bluetooth 4.2. Notons que d’autres constructeurs de PC portables misent parfois sur des composants de bureau, c’est par exemple le cas du fabricant américain Origin PC qui ajoutait récemment un Ryzen 9 3950X à son EON15-X.

Sans surprise, l’Aurora 7 n’a rien d’un monstre d’autonomie. Pour alimenter les sept écrans de l’engin, Expanscape mise pourtant sur une grosse batterie de 148 Wh. Une seconde batterie, de 82 Wh cette fois, se charge d’alimenter le reste. En tout l’appareil tient à peine une heure sur batterie, mais la marque anglaise pense pouvoir faire mieux sur une prochaine version.

L’appareil, qui tient surtout de la preuve de concept, ne sera pas commercialisé sous cette forme. Expanscape compte travailler sur une nouvelle mouture dont le poids serait maintenu sous la barre des 10 kilos. On y trouverait cette fois un processeur AMD de bureau à 16 cœurs, une GeForce RTX, jusqu’à 128 Go de RAM et un maximum de 16 To de stockage. S’il venait à être commercialisé, NoteBookCheck indique que l’appareil pourrait servir à certaines professions scientifiques pour du calcul lourd, mais aussi au monde de la finance, aux développeurs en sécurité ou encore à certains créateurs de contenus. L’Aurora 7 pourrait enfin être utilisé en tant que plateforme « mobile » pour des opérations de sécurité.

Les derniers articles