Les Chromebook se sont mieux vendus que les Mac en 2020 grâce au Covid

Windows en déclin, macOS stable et ChromeOS à la hausse

 

2020 semble avoir marqué un tournant dans l'adoption de ChromeOS, avec des Chromebook écoulés en plus grand volume que les Mac d'Apple à compter du second trimestre. Une percée confirmée par la suite, avec une croissance stable jusqu'à la fin de l'année.

La pandémie de COVID réussi à Google et ses Chromebook. Ici le Chromebook CX9 d’ASUS, pour illustration

La pandémie de COVID réussi à Google et ses Chromebook. Ici le Chromebook CX9 d’ASUS, pour illustration // Source : Asus

C’est une première… mais elle était relativement prévisible. Au petit jeu des parts de marché, les ordinateurs d’Apple sont désormais battus d’une courte avance par les Chromebook, même si les PC sous Windows restent encore loin, très loin devant. C’est ce que les données glanées par IDC quant à la vente d’ordinateurs (tous types confondus : PC de bureau, PC portables et workstations) dévoilent pour l’année 2020 dans son entier. Des données plutôt cohérentes au regard de la situation pandémique, à laquelle Google et les Chromebook, principalement utilisés dans les secteurs de l’éducation et de l’entreprise, peuvent dire merci.

Comme le souligne GeekWire, les parts de marché grappillées par les Chromebook l’ont surtout été aux dépens des machines sous Windows et donc au détriment de Microsoft, qui voit ses parts de marché fondre de 87,5 % au premier trimestre 2020, à seulement 76,7 % sur le Q4. Pour les Chromebook, la dynamique est inverse, avec 5,3 % de parts de marché seulement au premier trimestre 2020, contre 14,4 % au dernier trimestre. Les Mac, eux, sont restés globalement stables, avec 5,8 % sur le premier trimestre 2020 et 7,7 % sur le dernier trimestre, après une brève percée à 8,4 % de parts de marché au troisième trimestre.

Les Chromebook ont passé la barre des 10 % de parts de marché en 2020

Ces données se confirment si l’on regarde les performances d’une année sur l’autre de Windows, ChromeOS et macOS. Entre 2019 et 2020, Windows a ainsi perdu 4,9 % de parts de marché (en passant de 85,6 % de parts de marché sur l’ensemble de l’année 2019 à 80,5 % en 2020), ChromeOS a progressé de 4,4 % d’une année sur l’autre (passant de 6,4 % en 2019 à 10,8 % en 2020), tandis que macOS a pour sa part glané 0,8 % de parts de marché en plus sur la même période (6,7 % en 2019 contre 7,5 % en 2020).

Cet intérêt accru du public pour ChromeOS et les Chromebook en 2020 n’est toutefois que la continuation d’une tendance prépandémie, que la crise sanitaire a renforcée. Alors que le marché du PC était dans sa globalité en perdition depuis des années, le travail à distance et l’école à la maison induits par l’émergence du COVID-19 ont largement gonflé les ventes d’ordinateurs en 2020, conduisant à une situation propice. Cette situation ne semble pourtant pas avoir été exploitée au mieux par Microsoft. C’est en effet la première fois en plusieurs décennies que Windows passe sous la barre des 80 % de parts de marché. Certes, il en faudra plus pour inquiéter la suprématie de l’OS de Microsoft, mais on comprend mieux pourquoi la firme hâte le développement de Windows 10X, sa propre réponse à ChromeOS.

Les derniers articles