Souris, claviers, webcams… Pourquoi Microsoft met fin à 40 ans d’histoire

... mais c'est pas fini pour autant

 

Souris, claviers, webcams... Microsoft a annoncé qu'il ne vendrait plus de périphériques PC à l'avenir. Du moins sous son propre nom. Pour ce type de produits, la firme se concentrera à l'avenir sur sa marque Surface.

Logo de Microsoft à l’arrière de la Surface Pro 9, pour illustration // Source : Frandroid – Chloé Pertuis

Ça a le mérite d’être clair, Microsoft ne souhaite plus commercialiser de nouveaux périphériques PC sous son propre nom. Souris, claviers, webcams… à l’avenir, ces différents accessoires seront vendus uniquement sous la marque Surface. Ce changement de cap a été confirmé à The Verge par Dan Laycock, chef de la communication du géant de Redmond. « À l’avenir, nous nous concentrerons sur notre portefeuille d’accessoires pour PC sous la marque Surface », explique l’intéressé dans un communiqué adressé au média américain.

« Nous continuerons à proposer une gamme d’accessoires pour PC via la marque Surface, notamment des souris, des claviers, des stylets, des stations d’accueil, des accessoires adaptatifs, etc », poursuit le porte-parole de Microsoft. « Les accessoires Microsoft existants, tels que les souris, les claviers et les webcams, continueront d’être vendus sur les marchés existants aux prix de vente actuels, jusqu’à épuisement des stocks ».

The Verge rappelle à cet égard que la première souris Microsoft avait été commercialisée en 1983, dans un bundle avec Word et Notepad. C’était donc il y a 40 ans.

Un moyen pour Microsoft de vendre des périphériques plus chers ?

Le changement de politique de Microsoft paraît désormais on ne peut plus clair, mais certaines zones d’ombres subsistent quand même. Les accessoires vendus sous la marque Microsoft étaient dans certains cas distribués à des tarifs abordables. Ce n’est pas vraiment le cas de ceux estampillés Surface. On ignore à ce stade si Microsoft profitera de ce changement pour introduire des claviers et souris Surface basiques et abordables (comme ceux que l’on connaissait sous sa propre marque), ou si cette nouvelle approche vise à augmenter, de facto, les prix de vente, et donc les marges du groupe.

Microsoft fait une croix sur les périphériques Microsoft // Source : Microsoft

Comme le souligne The Verge, on ne sait pas non plus si Microsoft lancera une webcam Surface. Pour l’instant, cette gamme ne propose que la Surface Hub Smart Camera… une caméra vendue un peu plus de 800 euros en France, et qui concerne principalement les entreprises. Notons néanmoins que Panos Panay avait par le passé vaguement évoqué la sortie d’une webcam Surface, mais cette dernière ne s’est toujours pas concrétisée. De son côté, Microsoft commercialisait par contre sa Modern Webcam, depuis 2021, pour 80 euros.

L’arrêt progressif des périphériques Microsoft au profit de la gamme Surface se fait quoi qu’il en soit alors que la firme traverse une zone de turbulence. En début d’année, le groupe a annoncé près de 10 000 suppressions de postes et souffre actuellement en bourse. Les revenus de la branche « Devices » de Microsoft, qui comprend aussi les produits Surface et HoloLens, a pour sa part vu ses revenus chuter de 30 % sur ces derniers mois. Un ensemble de déconvenues qu’il faut prendre en compte pour expliquer le changement de fusil d’épaule en cours en matière d’accessoires PC.


Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !

Les derniers articles