Oubliez la 8K, Blackmagic passe à la 12K avec une caméra pas si chère que ça

 

Blackmagic a annoncé ce jeudi une nouvelle caméra, la Ursa Mini Pro 12K. Sa particularité est d'être le premier modèle à destination des professionnels à permettre l'enregistrement de séquences en 12K à 120 images par seconde. Le tout pour un tarif plutôt réduit.

La caméra Ursa Mini Pro 12K de Blackmagic

La caméra Ursa Mini Pro 12K de Blackmagic // source : Blackmagic

Dans le domaine du cinéma ou de la vidéo professionnelle, les nouveautés se monnaient souvent au prix fort. C’est sans compter sur Blackmagic qui vient de présenter ce jeudi sa nouvelle caméra, la Ursa Mini Pro 12K. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une caméra capable de filmer avec une définition de 12K. Comme il ne l’indique pas, elle est lancée au prix de 9255 euros.

Si ce prix peut paraître particulièrement élevé pour le grand public, il ne l’est pas dans le domaine de la production audiovisuelle. À titre de comparaison, la caméra Helium 8K S35 de Red, limitée quant à elle à une captation en 8K, est disponible au prix de 22 450 euros.

Pourtant, Blackmagic n’a pas lésiné sur les nouveautés technologiques pour sa nouvelle caméra Ursa Mini Pro 12K. Le constructeur australien a en effet intégré un capteur de 27 x 14 mm de près de 80 mégapixels, capable d’enregistrer des séquences en 12K de 12 288 x 6480 pixels jusqu’à 60 images par seconde. Il est également possible d’enregistrer des vidéos en 4K à 220 images par seconde ou en 8K à 110 images par seconde. Du côté de l’objectif, le boîtier est doté d’une monture au format PL, mais le constructeur propose également des montures EF et F en option.

Une vitesse d’écriture de 578 Mo/s

Pour enregistrer des images avec un tel débit et une telle définition, encore faut-il que le support d’enregistrement suive. Et sur ce point, la Ursa Mini Pro 12K de Blackmagic intègre deux ports pour carte SD UHS-II et deux autres pour carte mémoire CFast2.0. Notez néanmoins que l’enregistrement en 12K à 24 images par seconde nécessitera une vitesse d’écriture d’au moins 578 Mo/s pour une compression RAW en 5:1. Blackmagic propose également une prise USB-C 3,1 Gen 2 avec Power Delivery pour l’enregistrement sur disque dur externe.

Du côté de la connectique, on retrouve également deux entrées audio XLR pour connecter des microphones, en plus du micro stéréo intégré, une prise casque 3,5 mm et deux sorties vidéo pour le monitoring en 12G-SDI et 3G-SDI. Un écran tactile de quatre pouces avec une dalle LCD est également intégré au boîtier.

La caméra Blackmagic Ursa Mini Pro 12K est d’ores et déjà disponible auprès des revendeurs, au prix de 9255 euros sans objectif.

Les derniers articles