Nikon et Panasonic abandonnent les appareils photo compacts, tués par le smartphone

Sony continue pour sa part... mais en mettant l'accent sur la vidéo

 

Sans grande surprise, Panasonic et Nikon annoncent tirer un trait sur le développement de nouveaux appareils photo compacts. Autrefois crucial pour leur activité, ce marché s'est volatilisé face à l'avènement de smartphone dotés de modules photo toujours plus efficaces.

Nikon et Panasonic arrêtent les frais sur le marché de l’appareil photo compact // Source : Marek Syroka – Unsplash

C’était un gros marché, ça ne l’est plus. Les Japonais Nikon et Panasonic ont annoncé la semaine dernière suspendre le développement d’appareils photo compacts… tout du moins sous leurs marques phares, précise Nikkei Asia. Cette décision prévisible intervient alors que ce secteur a été ravagé par l’avènement des smartphones. On estime notamment que 97 % du marché des appareils compacts a été grignoté au fil des années par les smartphones et leurs capteurs photo toujours plus performants.

Les deux marques veulent désormais concentrer leurs efforts sur le développement et la commercialisation d’appareils hybrides, plus rentables, car plus populaires (+31 % d’expéditions entre 2020 et 2021), grâce à leurs boîtiers plus légers, plus compacts et moins fragiles que les modèles reflex. Nikon avait d’ailleurs annoncé, en juillet, mettre un terme au développement d’appareils photo reflex. Une décision également prise par d’autres acteurs du marché, dont Canon.

Un marché en déclin

Pour remettre les choses en perspective, Nikkei Asia rappelle que 110 millions d’appareils photo compacts avaient été distribués à travers le monde en 2008. En 2021, les mêmes appareils n’étaient plus expédiés qu’à hauteur de 3,01 millions d’unités (soit -97 % entre ces deux dates). Ces produits représentaient toutefois encore 36 % des expéditions d’appareils photo (toutes sortes confondues) en 2021. Un chiffre qui devrait nettement baisser à l’avenir, puisque Nikon et Panasonic jettent l’éponge.

Notons que Panasonic n’avait plus lancé d’appareil compact depuis 2019. « Nous avons cessé de développer de nouveaux modèles qui peuvent être remplacés par un smartphone », a d’ailleurs confirmé à Nikkei un porte-parole de la marque. Même combat ou presque du côté de Nikon, même si la firme continue de proposer deux modèles dotés d’objectifs hautes performances sur sa gamme Coolpix. Nikon explique néanmoins « suivre de près les tendances du marché » pour s’en tenir à des volumes de production parcimonieux.

Comme le rappelle Nikkei Asia, Panasonic et Nikon suivent les traces de Fujifilm ou encore Casio qui avaient déjà choisi d’arrêter les frais en matière d’appareils photo compacts d’entrée de gamme.

Sony s’accroche… mais pour combien de temps ?

À l’inverse, Canon continue pour l’instant d’en produire… sans toutefois avoir introduit de nouveautés dans sa gamme Ixy depuis 2017. « Les modèles d’entrée de gamme continuent de bénéficier d’un soutien constant, de sorte que nous poursuivrons le développement et la production aussi longtemps que la demande sera présente », ont ainsi assuré des responsables de Canon contactés par Nikkei.

S’il n’a pas lancé de nouveau modèle compact depuis 2019, Sony axe pour sa part sa communication sur les capacités de ses modèles en vidéo. Un moyen pour le constructeur de cibler les vloggers et de maintenir (au moins en partie) l’attrait de sa gamme face aux smartphones.


Téléchargez notre application Android et iOS ! Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles