Le « droit à la réparation » imposé dans l’Union européenne : votre TV doit durer au moins 10 ans

Votre frigo aussi

 

Combien de temps va durer votre TV ? Votre frigo ? 3 ans ? 5 ans ? 10 ans ? C'est évidemment la loterie... et cela ne devrait pas l'être. Une directive de l'Union Européenne tente de forcer les constructeurs à changer leur façon de faire.

Le « droit à la réparation » imposé dans l’Union européenne : votre TV doit durer au moins 10 ans

Hier, nous avons publié notre dossier intitulé « Indice de réparabilité : à quoi ça sert et comment est-il calculé ? Voici tout ce qu’il faut savoir ». La France est en avance sur ses voisins et l’Union Européenne a eu du mal à bouger. Il est désormais attendu que l’Union européenne mette en place à son tour un système similaire pour que les 27 États qui la composent agissent main dans la main. Les choses vont peut-être changer plus vite que prévu.

Le « droit à la réparer » est une directive européenne

Nous en parlions l’année dernière, le Parlement européen a approuvé le 25 novembre 2020 une loi pour le « droit à la réparer ». Cette directive va entrer en action en mars prochain et elle oblige les fabricants à proposer des produits électroniques réparables par les utilisateurs.

Les constructeurs doivent ainsi fournir des documentations et manuels qui expliquent clairement comment effectuer ces réparations. Votre téléviseur ou votre réfrigérateur pourrait ainsi bénéficier d’au moins 10 ans de durée de vie, cette directive va en effet faciliter le processus de réparation pendant cette période en cas de problème.

Les nouvelles règles contiennent également des dispositions pour inciter les constructeurs à proposer des pièces et composants pour aider les consommateurs à réparer eux-mêmes leurs objets électroniques. Néanmoins la directive n’est pas si restrictive, les constructeurs peuvent également spécifier si leurs produits doivent être réparés par le biais de services professionnels uniquement. Dans tous les cas, cela va amener à des changements importants et davantage de transparence pour les consommateurs.

L’émergence de conceptions modulaires dans quelques années ?

L’étape suivante consiste à forcer les constructeurs à déclarer la durée de vie de leurs appareils et à communiquer clairement sur les méthodes de réparation possibles. Cela donnera également aux équipes d’ingénieurs la responsabilité de réfléchir à tout ça dès la conception de leur produit. D’ici quelques années, ces directives et lois pourraient ainsi faire émerger des conceptions modulaires.

Plus tôt dans la semaine, nous parlions de la startup Framework qui tente de créer un laptop modulaire et réparable. Il y a quelques années, on avait rêvé du Project Ara de Google, cela pourrait devenir une réalité.

L’indice de réparabilité en France veut renforcer le pouvoir d’achat des consommateurs et lutter contre l’impact environnemental des produits high-tech comme les smartphones, PC et TV. Nous vous expliquons comment il est calculé, ses limites,…
Lire la suite

Les derniers articles