L’Europe vote le droit à la réparation pour allonger la durée de vie de nos smartphones

 

Le Parlement européen a voté le « droit à la réparation ». Par cette action, il invite la Commission à mettre en place un système d’étiquetage harmonisé pour indiquer la réparabilité des produits et leur durée de vie tout en appelant une nouvelle fois à l’instauration d’une solution de charge universelle.

iPhone 12 démonté ifixit

L’iPhone 12 démonté // Source : iFixit

Le Parlement européen a voté en faveur de ce qu’il appelle le « droit à la réparation ». Cette initiative a plusieurs objectifs visant à améliorer la vie des consommateurs en valorisant les produits facilement réparables et à la grande durée de vie.

Avec ce vote, les députés du Parlement — dotés d’un pouvoir législatif — demandent à la Commission européenne — qui exécute — de mettre en place « un étiquetage des produits en fonction de leur durabilité (par exemple via un compteur d’usage et des informations claires sur la durée de vie estimée du produit) ».

Rendre les réparations de produits plus attrayantes

Cela n’est pas sans rappeler la mesure du gouvernement français qui imposera une note de réparabilité sur 10 dès janvier 2021 sur les emballages des produits électroniques. « En adoptant ce rapport, le Parlement a envoyé un message clair : l’harmonisation de l’étiquetage obligatoire indiquant la durabilité et la lutte contre l’obsolescence prématurée au niveau de l’UE sont la voie à suivre », se félicite David Cormand, député français du Groupe des Verts en Europe.

Plus globalement, le Parlement européen souhaite que la Commission mène des actions pour rendre les réparations « plus attrayantes, systématiques et peu coûteuses ». Les députés proposent ainsi quelques pistes de travail : des garanties plus longues, même pour les pièces remplacées, une information renforcée sur la réparation et l’entretien des produits, un soutien accru au marché de l’occasion et aux initiatives de production durable ou encore « des mesures pour lutter contre les pratiques qui réduisent la durée de vie des produits ».

Chargeur universel

Dans le même temps, ils en appellent également — une nouvelle fois — à la mise en place d’un système de chargeur universel. L’idée ici est de réduire les déchets électroniques. Apple semble être dans le viseur. À l’heure où la quasi-totalité du marché des smartphones se tourne vers l’USB-C, la marque à la pomme propose encore une connectique Lightning propriétaire sur ses iPhone. Cependant, l’entreprise ne fournit désormais plus d’adaptateur secteur avec ses téléphones afin d’amoindrir son impact écologique.

Ce droit à la réparation a été adopté avec 395 voix pour, 94 contre et 207 abstentions.

Les derniers articles