Avis AtlasVPN: un service performant, mais qui a ses limites

 
logo AtlasVPN
7 /10

Note de la rédaction

7 /10

Note de la rédaction

D'abord pensé comme un VPN mobile, AtlasVPN a généralisé son service sur l'ensemble des plateformes du marché. Il mise sur sa simplicité et ses performances, mais son manque de fonctionnalités et le flou concernant sa politique de confidentialité ne jouent pas en sa faveur.

LES CARACTÉRISTIQUES DE ATLASVPN

💰Offre actuelle1,75€/mois pour 3 ans
💸Remboursement possibleOui, sous 30 jours
💻🌍Nombre de serveursPlus de 750
📱ApplicationsPC/ MAC/ LINUX/ ANDROID/ IOS/ ANDROID TV/ FIRETV/ ROUTEURS
👨‍👩‍👧‍👦Nombre de connexion simultanéesIllimitées
📺Accès au Netflix USOui
⏬⏫Mode P2POui
🔐Conservation des donnéesLire la partie "Politique de confidentialité"

QUI EST ATLASVPN ?

AtlasVPN est un service très jeune lancé en 2020 avec une emphase sur le mobile et surtout la volonté de se faire une bonne place dans le segment des VPN gratuit. La marque est détenue et exploitée par Peakstar Technologies Inc. basé dans le Delaware, aux États-Unis. Nous verrons d’ailleurs plus loin dans ce test pourquoi ce n’est pas forcément un bon emplacement.

Si Atlas VPN met forcément en avant la gratuité de son service, même si limité à un maximum de 2 Go par mois, son offre payante est abordable et surtout permet des connexions illimitées depuis un seul compte. Un argument parfait pour pouvoir protéger tous ses appareils.

INTERFACE / PRISE EN MAIN

Outre l’absence de carte du monde sur laquelle on peut sélectionner un emplacement de serveurs, Atlas VPN dispose d’une interface tout à fait semblable à ce que proposer un NordVPN par exemple. Un bon choix tant la présentation générale est épurée et non intrusive. Une fois logué, on se retrouve directement en home avec une liste de pays et un bouton de connexion. Nous avons d’ailleurs noté qu’Atlas VPN se connecte à ses serveurs avec une très bonne rapidité. Le menu latéral gauche donne accès à un onglet d’assistance et aux options.

AtlasVPN1

Dans le premier, on a le droit à un traqueur de publicités mais aussi, encore plus intéressant, à une plateforme maison de détection des brèches de sécurité via adresse mail. Cette dernière utilise visiblement les bases de données les plus courantes pour détecter si votre adresse a fait l’objet d’une fuite, mais ne vous permet pas directement d’y remédier, forcément.

L’onglet des options est plus complet et donne accès à un minimum de fonctionnalités supplémentaires classiques comme le Kill Switch, l’autoconnect… et c’est tout ! La version mobile n’ajoute finalement que le split tunneling et n’est pas forcément plus fournie. Aucun mode d’IP dédié par exemple alors que cette option est pourtant de base disponible dans beaucoup d’autres VPN.

On retrouve tout de même une liste de serveurs dans l’onglet « Privacy Pro » uniquement accessible avec un abonnement payant. Ces derniers sont situés à des emplacements optimaux pour garantir des performances au top tout en changeant de manière aléatoire entre différentes passerelles. Une garantie supplémentaire pour renforcer votre sécurité et votre anonymat en ligne.

AtlasVPN2

Service minimum donc qui peut se justifier sur une version gratuite, mais qui fait forcément un peu chiche si l’on compare à ce que propose la concurrence. Autre bémol, l’interface d’AtlasVPN est intégralement et uniquement en anglais.

SERVEURS ET PERFORMANCES

En matière d’exploitation de serveurs, AtlasVPN n’est clairement pas le service avec les chiffres les plus impressionnants. Il ne compte en effet que sur un peu plus de 700 serveurs actifs dans le monde répartis dans 43 pays différents. Il couvre cependant une bonne partie du territoire mondial et certaines villes possèdent différentes localités. Il est aussi très performant. Voici le résultat de nos tests réalisés sur le site de NPerf sur connexion domestique fibre de 1 Gb/s :

 DOWNLOAD (Mb/S)UPLOAD (Mb/S)PING
SANS VPN9156483
SERVEUR FRANCAIS (AUTO)8396453
SERVEUR US (NEW YORK)57136676
SERVEUR US (LOS ANGELES)32076143
SERVEUR JAPONAIS (TOKYO) 362156221
SERVEUR HONGKONGAIS 340125187
SERVEUR BRESILIEN250203
SERVEUR FINLANDAIS (HELSINKI)113
1839

Atlas VPN propose les protocoles IKEv2 et Wireguard. Ce dernier est bien plus recommandable, car plus récent et bien mieux optimisé pour les usages courants. Pensez à l’activer de base dans les options. En tout cas, quel que soit le protocole utilisé, nous n’avons constaté aucun problème de fuite de DNS.

Pour la partie streaming, nous n’avons constaté aucun problème pour visionner du contenu géobloqué, AtlasVPN étant assez à l’aise pour contourner le géoblocage international de Netflix par exemple, mais il se débrouille aussi particulièrement bien avec les autres plateformes de SVoD. Notez d’ailleurs qu’Atlas VPN dispose d’une liste spécifique de serveurs (principalement US) optimisés pour ce type d’usage.

POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ

Le siège d’Atlas VPN est basé aux USA, plus précisément au Delaware, un choix motivé sans doute pour des raisons fiscales. En revanche, la bonne foi affichée par l’entreprise concernant sa politique de « non conservation » des données de ses utilisateurs peut légitimement être remise en question. Les États-Unis étant un membre éminent des 5 Eyes (aujourd’hui les 14 Eyes), la fameuse confédération de pays participant activement à la surveillance généralisée et de masse du web. On peut donc légitimement se poser la question : Atlas VPN conserve et partage-t-il réellement mes informations de connexion lorsque je l’utilise ? Et même si les États-Unis ne disposent pas de lois obligatoires sur la conservation des données, nous n’avons malheureusement pas de réelles garanties ni la réponse à cette question. Le simple fait de se la poser est déjà un problème.

Si dans l’extrême majorité des cas, les utilisateurs n’ont que faire de cet aspect, il est pourtant primordial qu’un service qui se vend comme un VPN sûr ne soit pas contraint de partager les informations de ses utilisateurs, quand bien même ce serait à des fins de sécurité.

Les informations susceptibles d’être dévoilées vont des sites visités, aux appareils utilisés et aux horaires de connexion. Impossible donc en l’état de vérifier tout ceci vu qu’aucune mention de ce point n’est explicitée dans la page dédiée sur le site.

SERVICE CLIENT

Bien qu’Atlas VPN ait fait des efforts pour la présentation de ses applications, on aurait aimé que celui-ci en fasse de même pour une meilleure intégration de son support. Que ce soit sur plateforme desktop ou mobile, seule une simple option renvoyant vers le centre d’aide est disponible. Un peu maigre quand on sait que certains VPN incluent directement tout ce qu’il faut directement dans l’application, jusqu’au chat en ligne.

Quant au centre d’aide en lui-même, on se retrouve avec une simple FAQ répondant à des questions basiques sur le fonctionnement du VPN, le tout uniquement disponible en anglais. Quant au formulaire de contact, il n’est pas accessible depuis la page principale, mais depuis les articles. Notons tout de même que les réponses du support sont rapides ,même si rédigées là aussi dans la langue de Shakespeare.

TARIFS

AtlasVPN fait partit du cercle très fermé des VPN très bon marché, surtout si l’on opte pour les tarifs les plus avantageux, souvent réservés aux utilisateurs souhaitant s’engager sur la durée. Il faut cependant avoir en tête que ce dernier se vend aussi comme un VPN gratuit.

Il propose 3 offres allant d’un mois à 3 ans avec des prix très corrects ne dépassant que rarement les 2 euros par mois pour 3 ans d’abonnement.

Notez que pour ce tarif, AtlasVPN ne propose pas de services supplémentaires comme un gestionnaire de mots de passe ou un anti-malware. Il se concentre à 100 % sur ses activités de VPN, ce qui peut avoir un impact sur les personnes cherchant une solution de sécurité complète.

Notre avis sur AtlasVPN

Qu’on se le dise, AtlasVPN est un bon VPN. Il est performant, il est simple d’utilisation et il fonctionne correctement pour les usages les plus courants comme le streaming ou le torrenting. Cependant cette simplicité joue aussi en sa défaveur avec un manque de fonctionnalités avancées ou d’autres caractéristiques qui pourraient le mettre plus en avant face à la concurrence.


On peut aussi jeter le doute concernant sa politique de confidentialité. Malgré la bonne foi affichée par le service, subis une localisation qui pose problème.


Reste qu’AtlasVPN est très largement recommandable si vous souhaitez un VPN accessible et peu cher.


Points positifs
  • Interface claire et intuitive
  • Très bonnes performances avec Wireguard
  • Abonnement bon marché
Points négatifs
  • Un VPN peu surprenant
  • Peu de fonctionnalités avancées
  • Confidentialité des données mises en doute

Les derniers articles