Guerre en Ukraine : Netflix rejoint le mouvement et suspend ses services en Russie

 

Comme de nombreux autres géants américains de la tech, la société Netflix a finalement décidé d'arrêter totalement ses activités en Russie, en répercussion de l'invasion russe sur le territoire ukrainien.

Netflix
Netflix // Source : Thibault Penin sur Unsplash

Après Apple, Google, Microsoft ou encore récemment Samsung, c’est au tour de Netflix de marquer son opposition aux décisions du gouvernement russe. Le géant américain de la SVoD a en effet décidé de suspendre ses services en Russie, comme elle l’a annoncé aux médias américains le 6 mars par la voix d’un porte-parole. Ce dernier a déclaré qu’« au vu des circonstances sur le terrain, nous avons décidé de suspendre notre service en Russie ».

Plus de Netflix en Russie jusqu’à nouvel ordre

Par conséquent, aucun internaute russe ne peut plus s’inscrire sur Netflix depuis hier. Les personnes vivant en Russie et possédant déjà un abonnement pourront cependant toujours accéder à la plateforme jusqu’à la date de leur prochaine facturation.

Netflix s’était implanté dans le pays en 2016, et y compte à ce jour un million d’abonnés. Il s’agit d’un marché relativement peu important pour la plateforme, qui comptabilise plus de 220 millions d’abonnés à travers le globe et presque 10 millions en France.

Le retrait de Netflix n’a rien de surprenant : le mois dernier, la société avait interrompu la production de toutes les séries et documentaires russes en cours. Cela inclus ainsi la série Anna K, qui se voulait une réinterprétation du roman Anna Karénine de Tolstoï, et première série originale russe Netflix. Un peu plus tôt ce mois-ci, Netflix avait en outre refusé de se soumettre à une loi russe qui impose aux plateformes de vidéos dépassant le seuil des 100 000 abonnés de diffuser des chaînes de la télévision russe.

Netflix n’est pas le seul acteur du monde du divertissement à interrompre ses activités en Russie. Disney, Sony et Warner ont de leur côté décidé de suspendre les nouvelles sorties de films sur le territoire russe. Quant aux géants du jeu vidéo comme Ubisoft, EA, Epic Games ou encore Activision-Blizzard, ils ont, eux aussi, marqué leur désaccord en cessant les ventes en Russie.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles